<Glazblog/>

Saturday 27 May 2017

La dernière campagne Coca-Cola

Ma compagne et moi sommes tombés sur la dernière campagne de pub du géant Coca-Cola hier soir. Et elle a immédiatement tiqué, à juste titre... La campagne promeut une nouvelle canette, plus petite, avec le slogan suivant :

mini can, mini kif

Je serais à la place du patron de Coca-Cola France, je crois que je passerais un savon monumental, une remontée de bretelles historique, non seulement au publicitaire qui a trouvé ce slogan mais au décideur chez Coca-Cola France qui l'a accepté. Le consommateur ne veut pas d'un « mini kif » en achetant une « mini can », il veut rêver d'un « maxi kif », bien sûr. Le slogan actuel me dit que pour une mini-canette, je ne vais avoir qu'un mini-plaisir. Mais quel est l'abruti qui a pondu ça ? Le slogan aurait évidemment dû être « mini can, maxi kif ».

À bons lecteurs...

Monday 15 May 2017

W3C Advisory Board elections

The W3C Advisory Board (AB) election 2017 just started, and I am not running this time. I have said multiple times the way people are elected is far too conservative, giving a high premium to "big names" or representatives of "big companies" on one hand, tending to preserve a status-quo in terms of AB membership on the other. Newcomers and/or representative of smaller companies have almost zero chance to be elected. Even with the recent voting system changes, the problem remains.

Let me repeat here my proposal for both AB and TAG: two consecutive mandates only; after two consecutive mandates, elected members cannot run again for re-election at least during at least one year.

But let's focus on current candidates. Or to be more precise, on their electoral program:

  1. Mike Champion (Microsoft), who has been on the AB for years, has a clear program that takes 2/3rds of his AB nominee statement.
    1. increase speed on standards
    2. bridge the gap existing between "fast" implementors and "slow" standards
    3. better position W3C internally
    4. better position W3C externally
    5. help the Web community
  2. Rick Johnson (VitalSource Technologies | Ingram Content Group) does not have a detailed program. He wants to help the Publishing side of W3C.
  3. Charles McCathie Nevile (Yandex) wants
    1. more pragmatism
    2. to take "into account the broad diversity of its membership both in areas of interest and in size and power" but he has "been on the AB longer than any current participant, including the staff", which does not promote diversity at all
  4. Natasha Rooney (GSMA) has a short statement with no program at all.
  5. Chris Wilson (Google Inc.), who has also been elected to the AB twice already, wants :
    1. to engage better developers and vendors
    2. to focus better W3C resources, with more agility and efficiency
    3. to streamline process and policies to let us increase speed and quality
  6. Zhang Yan (China Mobile Communications Corporation) does not really have a clear program besides "focus on WEB technology for 5G, AI and the Internet of things and so on"
  7. Judy Zhu (Alibaba (China) Co., Ltd.) wants:
    1. to make W3C more globalized (good luck on that one...)
    2. to make W3C Process more usable/effective/efficient
    3. increase W3C/industries collaboration (but isn't it a industrial consortium already?)
    4. increase agility
    5. focus more on security and privacy

If I except the mentions of agility and Process, let me express a gut feeling: this is terribly depressing. Candidacy statements from ten years ago look exactly the same. They quote the same goals. They're even phrased the same way... But in the meantime, we have major topics on the meta-radar (non-exhaustive list):

  • the way the W3C Process is discussed, shaped and amended is so incredibly long it's ridiculous. Every single major topic Members raised in the last ten years took at least 2 years (if not six years) to solve, leaving Groups in a shameful mess. The Process is NOT a Technical Report that requires time, stability and implementations. It's our Law, that impacts our daily life as Members. When an issue is raised, it's because it's a problem right now and people raising the issue expect to see the issue solved in less than "years", far less than years.
  • no mention at all of finances! The finances of the W3C are almost a taboo, that only a few well-known zealots like yours truly discuss, but they feed all W3C activities. After years of instability, and even danger, can the W3C afford keeping its current width without cutting some activities and limiting its scope? Can the W3C avoid new revenue streams? Which ones?
  • similarly, no mention of transparency! I am not speaking of openness of our technical processes here, I am very clearly and specifically speaking of the transparency of the management of the Consortium itself. The way W3C is managed is far too vertical and it starts being a real problem, and a real burden. We need changes there. Now.
  • the role of the Director, another taboo inside W3C, must be discussed. It is time to acknowledge the fact the Director is not at the W3C any more. It's time to stop signing all emails "in the name of the Director', handle all transition conference calls "in the name of the Director" but almost never "with the Director". I'm not even sure we need another Director. It's time to acknowledge the fact Tim should become Honorary Director - with or without veto right - and distribute his duties to others.
  • we need a feedback loop and very serious evaluation of the recent reorganization of the W3C. My opinion is as follows: nobody knows who to contact and it's a mess of epic magnitude. The Functional leaders centralize input and then re-dispatch it to others, de facto resurrecting Activities and adding delays to everything. The reorg is IMHO a failure, and a rather expensive one in terms of effectiveness.
  • W3C is still not a legal entity, and it does not start being a burden... it's been a burden for eons. The whole architecture of W3C, with regional feet and a too powerful MIT, is a scandalous reminiscence of the past.
  • our election system for AB and TAG is too conservative. People stay there for ages, while all our technical world seems to be reshaped every twelve months. My conclusion is simple, and more or less matches what Mike Champion said : the Consortium is not tailored any more to match its technical requirements. Where we diverge: I understand Mike prefers evolution to revolution, I think evolution is not enough any more and revolution is not avoidable any more. We probably need to rethink the W3C from the ground up.
  • Incubation has been added to W3C Process in a way that is perceived by some as a true scandal. I am not opposed at all to Incubation, but W3C has shown a lack of caution, wisdom, consensus and obedience to its own Process that is flabbergasting. W3M acts fast when it need to remind a Member about the Process, but W3M itself seems to work around the Process all the time. The way Charters under review are modified during the Charter Review itself is the blatant example of that situation.

Given how far the candidacy statements are from what I think are the real and urgent issues of the W3C, I'm not even sure I am willing to vote... I will eventually cast a ballot, sure, but I stand by my opinion above: this is depressing.

I am now 50 years old, I have been contributing to W3C for, er, almost 22 years and that's why I will not run any more. We need younger people, we need different perspectives, we need different ways of doing, we need different futures. We need a Consortium of 2017, we still have a Consortium of 2000, we still have the people of 2000. If I was 20 today, born with the Web as a daily fact, how would I react looking at W3C? I think I would say « oh that old-school organization... » and that alone explains this whole article.

Conclusion for all W3C AB candidates: if you want my vote, you'll have to explain better, much better, where you stand in front of these issues. What do you propose, how do you suggest to implement it, what's your vision for W3C 2020. Thanks.

Wednesday 10 May 2017

Numérique 2017-2022

Notre bon Tristan (je feede mon propre Tristan-Nitot-Tracker...), mon poteau, mon fournisseur attitré de Lindt et grand piqueur de pizza devant l'éternel, nous a déclenché une de ces tempêtes internetesques dont il a le secret :

Il a évidemment reçu des tétraflopées de réponses, qui méritent que l'on s'y intéresse. Bon, il est clair que certaines sont semi-sérieuses, voire volontairement déconnantes à pleins tubes. Mais pas toutes, loin de là... (Nota bene : il est évident que j'ai raté de nombreuses réponses, je ne prétends pas être exhaustif ci-dessous mais j'ai récupéré tout ce que j'ai vu passer en réponse directe à Tristan).

  • @EMegamanu: Imposer aux GAFAM de rendre le nuage !
  • @fabi1cazenave: interdire l’indentation à coups de tabulations. Notre civilisation pourrait ne pas s’en remettre. Faut que ça cesse.
  • @fabricedesre:  Et créer un nouveau fichier de Fichés-T. Le rediriger sur /dev/null tous les mois.
  • @DavidBruant: Faire que l'état soit actionnaire d'entreprises du numérique pour peser dans les décisions (et prendre une part du gateau)
  • @DavidBruant: Créer des bourses d'encouragement à l'entrepreunariat faciles d'accès mais avec un VRAI suivi
  • @DavidBruant: Obliger les collectivites a mettre des clauses open data dans leurs DSP
  • @DavidBruant: Wifi gratuit et libre dans tous les lieux publics (les terroristes peuvent déjà aller a McDo, faut arreter l'hypocrisie de la sécurité)
  • @DavidBruant: Les boites noires... need i say more ?
  • @DavidBruant: Donner plus de moyens à @BetaGouv
  • @DavidBruant: Inciter chaque collectivité publique à gerer une instance mastodon pour leur usage interne et avec les citoyens
  • @btreguier: Clairement, pour l'instant, c'est la #crypto qui est en ligne de mire (et la #privacy avec, bien entendu).
  • @jeancreed1:  crypto....
  • @Modj0r:  Couverture haut debit / THD du territoire, privacy
  • @Dam_ned: du open hardware européen avec @fairphone ?
  • @Dam_ned: j'ai l'impression qu'il y a moyen de bien les sensibiliser â l'intérêt de la crypto et aux risque de backdoor #MacronLeak
  • @GeoffreyDorne: Privacy by design :) :) :) :)
  • @rmostz: La diffusion gratuite de surveillance:)) à tous les écoliers collégiens et lycéens serait un bon début pour une réflexion générale
  • xibe: Sinon, je dirai :
    - Net Neutrality
    - Renforcer CNIL et vie priv.
    - Logiciels libres dans l'admin.
    - data-gouv-fr ++
    - Educa° au chiffrement
  • @revolunet: Libre + privacy
  • @borisschapira: Empowerment, pour que les autres sujets puissent être discutés par la société civile.
  • @goetsu: Accessibilité, qualité et rationalisation des services publics numériques
  • @tapoueh: Éducation et innovation : faire payer leurs impôts aux GAFA et autres, en France pour leur activité locale. Du coup budget pour les deux...
  • @edasfr: Du long terme et du structurel : éducation, empowerment et bidouille ; neutralité, respect de la vie privée, logiciel libre pour le public
  • @MartinSorel: Neutralité du net, éducation au numérique, privacy. Et un rôle auprès des autres ministères  pour intervenir sur des sujets comme le TES
  • @Projet_Arcadie: Open-data sur les formations politiques + publications sur les mandataires financiers + open-data sur les associations politiques
  • @TouitTouit: Les allocutions présidentielles en Gif.
  • @Modj0r: Bcp de sujets critiques (Neutralité, opendata etc..). Mais si la population n'a pas/difficillement acces au net, l'interet en reste limité.
  • @goetsu: Médiation numérique aussi parce tout demateriaiser c est top mais encore faut il avoir accès et comprendre le numérique
  • @martin1975: Clause Molière dans les start-ups (oups !)
  • @abelar_s: encore un cadeau du contribuable à certains paniers percés ? Je préfère une ouverture de la commande publique aux PME
  • @Nico3333fr: Libre, chiffrement, qualité web et accessibilité (et éducation !).
  • @LibrementVotre: éducation au numérique (vie privée, algos, netiquette, rsx sociaux), code public = code libre, promotion de l'auto-hebergement.
  • @LibrementVotre: et interdire le mot digital pour parler du numérique et le comic sans ms
  • @AlainOscarNeo: L'opendata car pour prendre des décisions, tout débute par le rassemblement de faits. C'est le début de tout le reste.
  • @glazou: je ne varie pas : lancer un ecosystème PME dans le logiciel. Faible investissement, vaste bassin d'emploi et valeurs
  • @erwanaliasr1: Casser le contrat openbar de Microsoft. Du libre pour garder la maîtrise. dans les écoles aussi pour éviter le gavage apple/Microsoft.
  • @yannick_loiseau: licence globale, manuels scolaires libres, @openscience , obligation de logiciels/formats libres pour l'administration
  • @yannick_loiseau: suppression des machines de vote
  • @ennaelle: enfin LibreOffice en pare-feu souverain dans toutes les écoles ?
  • @stephanepechard: Tout a été dit ou presque, mais mettre Surveillance:// (et d'autres) au programme du BAC me paraitrait judicieux.
  • @grumagol: Former les enseignants au numérique (enjeux, privacy citoyenté, économie) pas seulement à pisser du code. Le rendre interdisciplinaire.
  • @david_billard: Éducation 1er : à l'école mais aussi dans les administrations et les entreprises, afin d'avoir un minimum d'hygiene et de jugeote numérique
  • @mnt_io: crypto, privacy et innovation (via libre). Ah, et education, mais pour les dirigeants…
  • @yannick_loiseau: ah, et donner un vrai pouvoir à la cnil, cnnum, etc. Pas que consultatif
  • @grumagol: Opendata par défaut sur les données public dans des formats numérique.
  • @Tedesign: Et lancer un grand chantier public sur l’IA dans le fonctionnement de l’état avec pour obj de tout basculer avant 5 ans.
  • @RedFox_Fr: Relancer le projet d'OS souverain, accompagné bien sûr du Cloud souverain
  • @RedFox_Fr: Plus sérieusement, faire un audit sur les projets dev en naufrage (logiciel paye fonctionnaire, logiciel paye armée)...
  • @minirop: Ne plus utiliser d'anglicismes/buzzwords du genre "digital". (oui "buzzword" en est un mais ça passe car péjoratif ici)
  • @simonand re: Defense de la vie privée / Open Data / Obligation de formats libres / Neutralité.. pour commencer :)
  • @Simounet: Obligation d’utiliser des logiciels open source pour les entreprises publiques. Tout code créé pour elles doit également l’être.
  • @erwanquelin: L'interdiction du port de la cravate dans l'IT, et dans la vie en générale...
  • @ThierryLaude: Revenir sur la proposition du programme d'"En Marche" pour généraliser les votes électroniques avant 2022? On compte sur vous. ...
  • @ThierryLaude: Pas de machine de vote éléctronique ... sauf à l'AN et au Sénat, pour 1 meilleur contrôle citoyen du travail parlementaire et + d'efficience
  • @BDelSolParis: Diffuser concrètement la philosophie du #libre et de l'opensource au-delà des cercles scientifiques et techniques pour changer la société
  • @ThierryLaude: Enjeu capital: appréhender le bouleversement sociétal stimuler les Initiatives pour l'IA en open source, non brevetabilité, formations, RU
  • @AlainOscarNeo: Mais arrêtez avec la fiscalité des GAFA !! Toutes les multinationales font la même chose ! Il faut faire l'ACCIS ec.europa.eu/taxation_custo…
  • @Tilidia: Privacy, sans aucun doute. Sans cela (droit fondamental) pas de crédibilité pour le reste
  • @yvg: 1. Vie privée/Crypt 2. Modernisation de l'administration: Soft Libre / Open Data, Identité et démarches numérique. L'innovation suivra.
  • @yvg: Pour l'éducation, un gros travail sur l'égalité des chances et la diversité pour former plus de gens plus rapidement aux nouveaux métiers.
  • @jponge: le transfert recherche/université, il y a un potentiel et des talents inexploités dans nos labos publics.
  • @yvg: Ah et la neutralité du net inscrite dans la Loi bien entendu.
  • @alixcaz: 1. #crypto sanctuariser, promouvoir, développer
    2. #libre sanctuariser les 4 libertés (not. DRM, brevets), priorité ds commande publique
  • @ThierryStoehr: Utilisation de standard ouvert (art.4 LCEN) +RGI +RGAA+logicicels libres Vraie information-formation citoyens au numérique (théorie+pratique)
  • @jponge: Pour aller plus loin : il faut créer des startups (technologiques) issues des labos vs des startups business sans techno
  • @ugobourdon: Logiciel libre partout, tout le temps pour l'état. Combattre l'idée de pptée intellectuelle autant que possible. Nous laissez faire le reste
  • @lud0bar: 1/ Gérer les identités avec un outil type blockchain. 2/ Intensifier un plan fibre sous la houlette de @Billaut
  • @lud0bar: 3/ Introduire des normes de sécurité logicielles associées au logo CE
  • @dascritch: éducation et surtout un controle sur la sécurité et la vie privée des grandes entreprises, notamment banques et presse
  • @garfieldair: Suppression de la hadopi *yeux ronds*
  • @lud0bar: 4/ Faire ré-émerger une offre complète "souveraine" de cloud permettant maitrise DNS, hébergement et CDN.
  • @lud0bar: Il faudrait trouver un moyen pour que l'identité numérique soit consolidée par plusieurs systèmes et non monolithique #TES
  • @j_bg: #OpenData #standards pour toutes les données de l'Etat afin d'encourager #innovation, et en plus c coute pas cher ;-)
  • @j_bg: Et un service de comptabilité nationale en ligne ! Pq ca n'existe pas encore ? input number du CA chaque mois et hop ! #StartUpNation
  • @koalie: Financer le @w3c, consortium international (dont l'hôte européen est français) œuvrant pour la standardisation du Web.
  • @AlainOscarNeo: Refaire un corps d'enseignant informaticien au sens large ?
  • @clochix: Apprentissage de GNU/Emacs dès la maternelle, obligation faite à tous les sites de fonctionner dans w3m, ajout de RMS au programme de philo.

(Nota bene : si un de tweets ci-dessus apparait intempestivement modifié, c'est la faute à mon chat qui a réussi à taper sur le clavier plusieurs caractères ET Cmd-Q pour quitter l'éditeur, perdant ainsi la Undo Stack... Ce chat devient trop doué en geekeries !)

Soyons clairs, j'ai adoré lire tout ça. J'ai bien ri des quelques pépites humoristiques présentes. Mais il faut revenir aux fondamentaux : on parle des Grands Projets à lancer, continuer ou imaginer dans un cadre économique déficient, au sein d'une société fracturée, concernant des citoyens dont une partie ne joint plus les deux bouts et dont même les étudiants songent plus que de normale à l'expatriation.

De mon point de vue, le futur Ministère devrait donc s'attacher à des choses plus « meta » que nombre des points ci-dessus :

  1. L'objectif numéro 1 du gouvernement est la recréation de conditions économiques favorables à la croissance et l'amélioration des conditions de vie des Français. Il faut donc de l'emploi. Comme on a peu, voire très peu de vraies entreprises de technologie dans le Numérique, il faut favoriser la création d'entreprises dans le domaine. C'est la clé de voute de tout le reste.
  2. Pour cela, il nous faut des technologues, des purs, des vrais, des durs, des pros. Nos formations en Numérique (je hais ce mot...) sont peut-être bonnes voire très bonnes, mais elles sont inconnues au niveau mondial (sauf en imagerie numérique), et même au niveau européen. Une remise à plat, voire une modernisation, est nécessaire.
  3. Pour cela aussi, et je suis ici totalement d'accord avec un des tweets ci-dessus, il faut plus, beaucoup plus, focaliser sur l'extraction des projets universitaires/recherche vers l'entreprenariat. L'investissement dans la technologie étant le parent pauvre du VC en France, il faut changer la donne. Je l'ai dit et je le repète : Le Bon Coin (l'ami @xibe me rappelle qu'il appartient au groupe norvégien Shibsted) c'est très bien, mais ce n'est pas avec ce type de produit qu'on fera des GAFA. Seule une technologie sous-jacente de pointe le permet.
  4. Enfin il faut des sous, mais en fait on les a déjà, et ils sont même déjà planifiés dans le programme d'Emmanuel Macron. La lutte contre l'optimisation fiscale (non limitée aux entreprises du numérique, hein), superbement lancée par exemple par l'Italie, devrait exploser les compteurs.
  5. Il faut être moderne, pro-actif et penser différemment, non pas accompagner les changements sociétaux mais carrément les anticiper, voire les faire émerger. L'absence quasi-complète de la France sur la scène de la Standardisation Internationale de l'Internet d'une part et du Web d'autre part en est le symptôme flagrant. Je suis en cela d'accord avec @koalie ci-dessus : la France est absente des grands combats de demain dans le domaine. Je suis également d'accord avec le focus sur la Neutralité du Net, un élément désormais fondamental de la démocratie. Nous n'avons heureusement pas de FoxNews en France, et tout doit être fait pour que l'accès à l'Information ne puisse dépendre du fournisseur d'accès ni du contenu accédé. Les récents évènements de la campagne présidentielle le démontrent aisément. La protection de la vie privée est impérative, et elle a été récemment mise à mal. Je repense évidemment aux déclarations du Premier Ministre Norvégien après la tuerie d'Utøya : « Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance ». Et bien sûr, il faut que le déploiement de la Fibre partout, je dis bien partout, dans le pays soit achevé vite et bien.

En résumé, le futur Secrétariat au Numérique peut avoir un rôle étonnament important dans la relance. Le « Numérique », et en particulier le Logiciel mais même le hardware, est un domaine où l'investissement nécessaire reste faible par rapport à la potentielle création de valeurs. Il faut s'en saisir, immédiatement, fortement. Le Retour sur Investissement est possible en un à deux ans, une opportunité rarissime. L'écosystème que cela créera sera explosif, dans le bon sens du terme.

Yapuka.

Tuesday 9 May 2017

En Marge !

Cher Emmanuel Macron (Monsieur le bientôt-Président), cher M. Ferrand, cher M. Griveaux... Vous êtes en général polis en public pour ne pas dire extrêmement polis (j'ajoute que j'espère que vous savez jurer comme des charretiers en privé, ce qui ne me regarde absolument pas). Donc quand un de vos Délégués Nationaux se la pête en public façon revanchard-moi-je-suis-jeune, ça se voit un peu trop comme un bouton d'acné sur le bout du nez :

  1. ce matin sur LCI à 8h19, Bernard Kouchner s'est pris à rêver que l'âge légal de la retraite soit repoussé plutôt vers les 85 ans, ahem. Mais lui-même ne croyait pas trop à cet appel du pied...
  2. à 8h40, Stéphane Travert, le donc ci-devant « Député de la Manche Coutances-Valognes, Conseiller Régional.#Normandie #Manche #CôteOuest #Cotentin #circo5003 Délégué National #EnMarche #EmmanuelMacron » pête un cable et répond:

    « Encore un qui prend ses rêves pour une réalité. #VieillePolitique On a plus ton no. #AuRevoir »

Oui, bon, d'accord, Kouchner ne fait pas exactement "renouvellement" et il aurait peut-être pu le pressentir lui-même. Il aurait aussi pu attendre ; une mission, un strapontin, que sais-je, voire rien du tout, mais pas maintenant.

Mais Stravert a été odieux, son « On a plus ton no » est grossier et honteux. Si « En Marche ! » pouvait laisser « en marge » de tels comportements, votre mouvement et futur parti en sortirait grandi.

Merci de votre attention.

Thursday 4 May 2017

Enfumage réussi

En fait, et personne ne l'a encore dit, l'équipe Macron a bien baisé l'équipe MLP hier matin. Je m'explique : ils ont laissé courir le bruit que Macron quitterait le débat si MLP l'insultait trop. Elle s'est engouffrée dans cette possibilité. Il n'en a évidemment jamais été question. Et elle s'est enfermée dans la posture, puisqu'elle n'a pas vraiment de programme à dérouler. Finement joué l'équipe EM! .

Monday 24 April 2017

Quatre catas, un quadra et une faf

Cela fait près de trois ans que j'annonce pour 2017 la fin d'une époque, et probablement l'avènement du tri- voire quadipartisme parlementaire. Il faut revenir un moment à ce qui s'est passé hier soir parce que toutes les analyses n'ont pas encore été faites. Ou alors elles restent volontairement sous le manteau, ce qui est parfaitement envisageable.

Commençons par la première cata du jour, François Fillon. Il aura fourni l'occasion à Nadine Morano de tenir des propos avec lesquels - une fois n'est vraiment pas coutume ! - je suis en accord complet : c'est sa responsabilité, totale et entière. Il est désormais à la retraite, et Penelope peut désormais se rassurer sur au moins un point : il devrait passer bien plus de temps dans la Sarthe qu'à Paris désormais... Si son propre camp n'est pas trop rancunier, et s'il ne finit pas condamné dans les affaires qui lui ont coûté la Présidence, il finira Sénateur. Quant à ses affidés, les choses sont désormais claires : Sens Commun, sur qui Fillon s'est tellement appuyé que c'est la cause principale de la démission de Stefanini, s'est refusé à donner une consigne de vote contre le FN. Les pourris se dévoilent enfin. Chez LR, le champ de ruines est total et la bataille pour la reprise du parti a déjà commencé. Je pense que Xavier Bertrand (mais plombé par son soutien sans faille à Fillon) et Christian Estrosi (peut-être en sous-marin de Sarkozy) vont tenir la balle. Wauquiez donne de l'urticaire aux gaullistes, Barouin n'est pas un bosseur et Copé, même plus jeune que Fillon, fait partie de cette génération qui a été sortie et bien sortie. Sarkozy lui-même doit s'activer depuis quelques jours pour se poser en recours. Je ne pense pas que cela soit une stratégie gagnante, très loin de là. Lui aussi a été sorti et bien sorti, deux fois.

La seconde cata du jour, c'est Hamon et le PS. Le Parti Socialiste n'existe quasiment plus. Hamon n'a jamais eu la carrure d'un présidentiable et n'a jamais eu le bagou et la poigne pour se mesurer à Mélenchon. Frondeur parmi les frondeurs, il n'a jamais pu compter sur la totalité de l'appareil du Parti qui ne lui a pas pardonné, à juste titre à mon avis, d'avoir pourri la vie du Parti et du Gouvernement pendant cinq ans. Il est donc pleinement responsable, et ses sbires frondeurs qui s'épanchent depuis hier soir sur la difficulté s'assumer un bilan hollandais négatif feraient mieux de regarder la poutre dans leur dos que la paille dans l’œil du voisin. Martine Aubry en particulier ferait bien de désormais la mettre en veilleuse, et rester sagement dans son fief nordiste qui, elle l'oublie facilement, a donné des scores historiques au FN.

La troisième cata du jour, ce sont les Primaires. Les Primaires ont été, à droite comme à gauche, une machine à perdre. Elles n'ont aucunement permis le rassemblement des Partis, les gagnants ont campé sur leurs positions, forts d'une pseudo-légitimité sorties des urnes. Ce sont les candidats qui ont refusé le système des Primaires qui ont tiré leurs épingles du jeu face aux autres. Et ce n'est pas la première fois que des Primaires accouchent d'un échec cuisant. La démocratie participative a, de ce côté-là au moins, un très sérieux plomb dans l'aile, comme prévu depuis longtemps.

La dernière cata du jour, c'est Mélenchon. Je sais le bonhomme immensément cultivé, intelligent, fin et subtil mais j'ai toujours pensé qu'un type qui peut idéaliser Chavez a un très très TRÈS gros problème. Le très gros problème a explosé à la tronche de Mélenchon hier soir et il a été en-dessous de tout. Quand on se dit de gauche, barrer la route à l'extrême-droite reste, quoiqu'il se passe autour, une priorité absolument et entièrement incontournable. Quand on est de gauche, on ne vote pas blanc face à l'extrême-droite, jamais. Mélenchon, c'est finalement l'histoire simple d'une vengeance personnelle contre le Part Socialiste qui ne lui a jamais donné sa chance. Mélenchon, c'est l'homme seul prêt à tout, capable de manipuler les foules et leur faire prendre des vessies pour des lanternes. Cela a heureusement foiré.

Macron a lui réussi un coup historique : depuis les années 1980, les « quadras » (formule consacrée depuis cette époque, rappelez-vous Michel Noir) essayent sans y arriver de piquer les commandes à la génération précédente. Il aura fallu attendre un saut générationnel pour passer à un presque-quadra né, et c'est important, après Mai 1968 pour enfin y arriver. C'était le moment, c'est la décomposition LR et PS qui le lui a permis, il s'est contenté d'enfoncer le coin au bon moment et au bon endroit. Mais je ne suis pas dupe, Macron n'est pas un candidat sorti de nulle part comme on nous l'affirme souvent. C'est une machine de guerre, étudiée et montée en graine par certains. Comme Chirac en son temps à été cornaqué par Juillet et Garaud (elle affirmait encore il y a peu qu'ils étaient le jockey et Chirac le cheval...), Macron a été transformé en cette machine de guerres par un think tank et des éminences grises. Aucun complotisme là-dedans, c'est comme cela que la politique fonctionne. Jamais il n'aurait pu émerger sans cela. Il est certes talentueux, mais il reste à précisément déterminer les attentes de ceux qui l'ont identifié et fait pousser depuis le premier jour. Il reste que sa responsabilité est désormais immense, et qu'il a intérêt à se projeter immédiatement à cinq ans : s'il rate son quinquennat, et vu le champ de ruines qu'est le Paysage Politique Français ce 24 Avril 2017, Marine Le Pen sera à l'Élysée en 2022.

Quant à Marine Le Pen, elle reste la digne fille de son père. Son score, qu'elle a fêté avec force sourires, applaudissements et danses, est loin d'être la victoire espérée. Elle n'est même pas arrivée en première position et n'a normalement aucune chance d'approcher la Présidence. Elle continue, comme son père, a user de ressorts puants dès que ça va mal. Sous le tailleur de rigueur, la chemise brune pointe dès que l'occasion fait le larron. Oui, le FN est d'extrême-droite, il reste un parti anti-républicain, anti-parlementaire, cagoulard, niant la liberté de la presse et népotique. Il reste, dans son noyau, raciste et xénophobe, profondément réactionnaire, isolationniste et dictatorial. Je suis heureux de ne pas avoir à voter Fillon pour faire barrage au FN au second tour mais je dois avouer que je l'aurais fait sans sourciller si cela avait été nécessaire. Ceux qui votent FN sans se reconnaître dans ce qui précède sont juste des cons, de vrais cons, des gros cons.

Les législatives vont être le second round du grand coup de balai de 2017. Je m'attends à des scores catastrophiques pour des personnages établis dans le paysage politique depuis trente voire quarante ans. Seul François Hollande devrait s'en sortir, par indulgence des électeurs. Les législatives méritant un article à elles seules, j'en publierai un autre dans quelques jours.

Finalement, l'élection présidentielle 2017, c'est enfin l'application de l'âge légal de la retraite en politique, non ?

Mise à jour lundi 11h55 : je devrais prendre des paris, je pourrais gagner de l'argent sans travailler moi aussi...

Saturday 8 April 2017

Fillon à Clermont

François Fillon, vos communiquants et vous-même nous insultez. Quand vous annoncez, fiers, 4000 personnes à Clermont-Ferrand alors que votre réunion a mobilisé deux des quatre salons de la Grande Halle, soit très précisément 1200 m2, vous vous FOUTEZ DE NOTRE GUEULE. Il y avait plusieurs rangées assises, une estrade, un espace vide entre l'estrade et les assis. Sur 1200 m2 il y avait donc au plus 1050 m2 utiles. Il y aurait donc eu 3.8 personnes PAR METRE CARRÉ...

C'est totalement impossible. Et les assurances du lieu n'ont pas pu vous autoriser pour une telle présence. Impossible.

Bref, il y avait 800 personnes, un nombre bien plus en conformité avec les photos. Et sur ces 800 personnes, les trois rangées assises montraient de nombreux parisiens descendus à Clermont pour vous soutenir. Bref, il y a eu AU PLUS 650 personnes à votre meeting à Clermont, dont un nombre certain d'organisateurs (visibles sur les photos).

Vous mentez, continuer à mentir, rementez, tout le temps. Votre équipe ment, continue à mentir, rement, tout le temps. Et pas d'un peu. Des énormités. Merde à la fin. Merde. Arrêtez de nous prendre pour des cons.

Thursday 6 April 2017

OS X Touchbar: your help needed

Still playing with OS X Touchbar, I am hitting a thick wall: the 10.2.1 Release Notes read:

NSTouchBar supports a text-related item identifier, NSTouchBarItemIdentifierCharacterPicker, and returns an NSPopoverTouchBarItem configured to show the system character picker from -itemForIdentifier:.

That Character Picker (that is more an Emoji Picker) is easily visible for instance with a Compose Window of Apple Mail:

Touchbar for Apple Mail's compose window

You can see there, from right to left, a scrubber with the most frequently used emojis, a label, and a popover button that allows access to the various categories of emojis and their contents. All in all, it's very well done.

But if I try to programmatically add a NSTouchBarItemIdentifierCharacterPicker to a touchbar that is not linked to a NSTextView or a NSTextField, I end up with a horked, partial, result. The popover button is correct but when you click on it...

Horked touchbar when created programatically

As you can see, there is only the list of favorites emojis (in fact the last used emojis), it does not scroll and its width/height seems wrong, the label is gone, and the emoji picker is completely gone... And whatever I do, I end up with the same result. Through lldb, I have dived into the touchbar: the CharacterPicker popover has the correct PopoverButtonItem and its associated popoverTouchBar only contains one element that has the NSTouchBarItemIdentifierCharacterPicker identifier.

Seen from here, there are only two possibilities:

  1. I am missing a parameter, an attribute, a whatever somewhere. That's not surprising given how superficial (to remain polite) the documentation is about this. The paragraph quoted above is the ONLY thing you can find about the CharacterPicker...
  2. there is a bug somewhere in Apple's code and Apple's own code works around it but it's totally impossible for me to find out what's going on here...

If you work at Apple or are a Touchbar expert and think you can help, please leave a comment here. This is true blocker to me and all the various approaches I tried to create the touchbar (manually created, dynamic, creating items, using only identifiers) lead to exactly the same horked result above. Thanks!

Addendum: OS X 10.12.4, Xcode 8.3 (8E162).

Tuesday 4 April 2017

XUL-based OS X TouchBar #2

Done. I have added XUL-based support for OS X Touchbar to Postbox and that will certainly ship soon. It's then probably the first Gecko-based application with OS X Touchbar support... All in all, it was quite easy. I only regretted some very strange or sometimes inconsistent design choices on Apple's side. But let's get back to the results... In the code, we have for instance:

code in Postbox's main window

And the result is:

Postbox's main window and touchbar

All in all, quite cool, simple to understand, manipulate, and even extend (on both the XUL and Cocoa side). Was fun to implement :-)

Friday 10 March 2017

OS X TouchBar

Currently adding OS X TouchBar support to XUL :-) So far so good. Should be trivial to add multiple touchbars to a given XUL window when it's done.

Tuesday 7 March 2017

Il les a tous baisés

Bon, soyons clairs, Fillon a fait très fort. Il n'est évidemment ni blanchi ni moins ridicule, mais il a baisé tout son parti - et des millions d'électeurs avec - dans les grandes largeurs encore...

  1. la manifestation du Trocadéro a été sinon organisée du moins très largement soutenue et investie par Sens Commun, le faux-nez politique de la Manif pour Tous, aux idées bien nauséabondes ; ce sont donc en grande partie les ultra-Fillonistes qui sont venus le soutenir, et pas monsieur et madame tout-le-monde
  2. il n'y évidemment jamais eu 200 et encore moins 300 mille personnes au Trocadéro. Cela n'enlève rien à un rassemblement de déjà 30 à 40 mille personnes en quelques jours, mais la tentation pipotage à la soviétique, c'est vraiment risible.
  3. personne n'a annoncé le suicide de son épouse ; ce type ment comme il respire.
  4. Sarkozy a baisé Juppé ; il a donné des signaux - ou a fait raconter qu'il avait donné des signaux - de ras-le-bol mou mais dans un autre temps a continué à soutenir Fillon, mollement également. Il a joué l'attente, pas l'implication.
  5. le Comité Politique réuni lundi soir n'est pas le Bureau Politique de LR ; c'est un machin, créé et voulu par Fillon lui-même au lendemain de sa victoire à la Primaire. Il est donc principalement composé de soutiens sans faille à sa personne, plus quelques autres qui ne voudront pas apparaître comme les fossoyeurs du parti. Ce sont de plus tous des gens qui espèrent un retour de gamelle si Fillon, par miracle, était élu.
  6. rien, absolument rien dans les statuts de LR ne permet de démettre le candidat choisi par la Primaire. Il a le titre, le mandat et le pognon. Il est tellement obtus qu'il ira en justice si LR tente quelque chose contre lui.
  7. François Baroin déteste Juppé et Sarkozy n'aime pas Juppé non plus ; ils préfèrent donc un Fillon qui plante LR qu'un Juppé qui gagne. C'est hallucinant, mais c'est comme ça.
  8. de toute manière, entre Baroin/Sarko qui n'aiment pas Juppé et Fillon qui aurait tout fait pour le plomber s'il avait repris le flambeau, Juppé ne pouvait pas plus rassembler son propre camp que Fillon. La défaîte était garantie.
  9. et puis de toute manière, trop de choses dans le programme de Fillon hérissent le poil de Juppé ; il n'aurait jamais pu porter ses idées telles quelles.
  10. ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent. Les Larcher, Pécresse, Jacob et autres qui hurlaient au loup dimanche matin et qui font le dos rond lundi soir.... Ils ne voient même pas l'image lamentable qu'ils laissent à la population.
  11. les militants qui ne veulent plus tracter parce qu'ils se font insulter sur les marchés, les électeurs qui râlent, rien à foutre ; ils feront ce qu'on leur dit, point.
  12. j'attends avec impatience de voir ce que vont faire les Centristes. Vont-ils avoir un peu de courage politique ou vont-ils faire volte-face et se rallier à nouveau à Fillon ?

Tout cela est minable, pathétique. Fillon sera mis en examen le 15 mars. Son épouse, ses enfants, Ladreit de Lacharrière et son remplaçant à l'Assemblée peut-être également. Il sera cerné par les affaires de tous côtés. Il va exploser son parti à l'élection, mais il ira quand même parce que cet homme a dépassé son niveau de Peter mais ne peut ni ne veut le voir.

Remarquez, pendant ce temps, les derniers Hollandais s'apprêtent à soutenir Macron, détruisant ce qu'il reste du Parti Socialiste pendant que le candidat officiel du Parti Socialiste a passé cinq ans à taper sur le programme du Président de la République issu du même Parti Socialiste.

Le PS n'existe plus et va se vautrer dans les grandes largeurs. Le grand parti de droite n'existe plus et va se vautrer dans les grandes largeurs. Macron a raison, il est temps de lancer autre chose mais attention à l'instabilité parlementaire qui guette.

Monday 6 March 2017

Donald Fillon

François Fillon vient de franchir une ligne rouge. Si jusqu'à présent, il ne renchérissait que sur ses propres mensonges, le cap a été dépassé dimanche soir durant le Journal de France 2 quand il a déclaré qu'une chaîne de télévision avait annoncé le suicide de son épouse.

C'est un énorme pipeau, une fausse information, un alt-fact dirait-on désormais chez les décérébrés Républicains d'outre-Atlantique.

Pour être précis, Catherine Nay disait le 6 Février « On disait 'Ils ne vont pas tenir. Penelope va se suicider'. C'était quand même un tsunami qui leur arrivait sur la tête ».

Puis, et c'est certainement l'élément important ici, Madeleine de Jessey, la porte-parole de Sens Commun, twitte le 1er Mars : « Vive la conscience morale&pro des journalistes qui auront annoncé le retrait de FF, le suicide de Pénélope & la démission de P. Stefanini ».

Soyons donc très clairs : Fillon a fait du Trump en reprenant à son compte une fausse information propagée par des éléments à sa solde et censée le défavoriser. Il a fait comme Trump, qui a déclaré il y a quelque jours avoir été placé sur écoute par Obama sur la seule foi d'un alt-fact de merde publié par ce torchon extrêmiste de Breibart News. Cette fois-ci, Fillon ne peut pas dire qu'il a le soutien de Sens Commun sans l'avoir explicitement recherché.

On ne peut hurler contre les agissements de Trump en la matière en acceptant des agissements strictement identiques de Fillon.

Jusqu'à présent, Fillon était pour moi seulement décrédibilisé par un déni monumental, une cécité sur ses propres agissements et un décalage du type « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Depuis hier soir, il est pour moi disqualifié par ses sources d'information et ses mensonges éhontés.

Ganelon. Le fourbe. Confirmé.

Sunday 5 March 2017

Fillon indécrottable

Donc Fillon tient à son chiffre de 200 000 quand tout montre qu'il ne peut y avoir eu plus de 45 000 personnes à son rassemblement et raconte qu'une chaîne télé a annoncé le suicide de sa femme. Ah. Laquelle et quand ? C'est totalement introuvable. Si cela est arrivé, c'est un media même pas secondaire. Il baratine, c'est juste pas croyable. Ce type n'est juste pas qualifié pour être président.

En fait, c'est @meriadeck qui a probablement la meilleure explication :

Friday 3 March 2017

Crédit Mutuel, la banque à qui ne (pas) parler...

Je viens de recevoir un appel téléphonique surréaliste... Je vous le livre verbatim :

  • Oui, allo ?
  • Bonsoir, ici M. Machebrot du Crédit Mutuel de Saint-Germain en Laye, je souhaite parler au responsable de la société s'il-vous-plait
  • Bonsoir. C'est moi, de quoi s'agit-il ?
  • Je vous informe que cette conversation est enregistrée et que le responsable du Crédit Mutuel local va passer vous rendre visite dans vos bureaux.
  • Euh, pardon ?!? Non, je refuse que vous m'enregistriez et je n'ai aucunement demandé de rendez-vous donc il ne viendra pas, voilà, donc on va s'arrêter là hein
  • Mais euh
  • (clic)

Dites au Crédit Mutuel, c'est quoi ces méthodes de merde ? Vous croyez vraiment que cela m'encourage à n'écouter qu'une seule seconde ce que vous avez à proposer ? Je vous engage fortement à changer ça. Votre slogan « la banque à qui parler » s'en portera mieux. Pour l'instant, vu vos méthodes, c'est « la banque à qui on raccroche au nez ». À bons lecteurs...

Monday 27 February 2017

From Swift2 to Swift 3

I am migrating a rough ~9000 lines of Swift 2 code to Swift 3. So really a small thing. And this is a mess of epic magnitude; the time needed to do that is not counted in hours but in days. Even if Swift is beyond 1.0, nothing seems stabilized. Some naming choices are totally ridiculous, unintuitive, painful to remember. Worse, they sometimes drastically change between two versions of Swift.

The whole naming thing of parameters is totally crazy. Let's take the example of some removeAtIndex() in Obj-C. The prototype for that in Swift 3 would be remove(at: index). That's über-cool when you read the prototype. But in your code, you have very little chance to have your parameter named 'index'. For instance remove(at: currentEntryRef). And bam, you've lost the connection to the Obj-C function. Most of my own functions end up with a leading underscore in front of each parameter...

Suppose you have 65 and you want "A". You need to convert your 65 into a UnicodeScalar. Until then, acceptable. Then from your UnicodeScalar to a String. But String(UnicodeScalar(65)) won't work, you need String(describing: UnicodeScalar(65)) but hey, that's an Optional("A") so you really need String(describing: UnicodeScalar(65)!)... Urgh. Oh and in Swift 2, it was String(UnicodeScalar(65)) and that's all. I miss JS's String.fromCharCode() so much. I miss JS so much.

Interestingly, the mobile team of Mozilla explained what it took to migrate Firefox for iOS from Swift2 to Swift 3. And we're now counting **in weeks**. This is clearly awful, Swift is not stable enough. While it should be very simple for a JS author to move from JS to Swift, it's not the case any more. It's also far too expensive to move from one version of Swift to the next one.

Instead of adding super-useful stuff like throwing computed properties (that are really, really useful to implement W3C DOM/CSS OM interfaces), Apple changed things that implied hours and hours of code tweaking just to build again even the first file of my repo in Swift3... Woooof.

I find this so depressing. Awful.

Thursday 16 February 2017

Mais jusqu'où s'arrêtera-t-il hein ?

Aaaah Fillon, Fillon, de plus en plus pathétique chaque jour, qui fait désormais du Sarkozy sécuritaire pour faire oublier ses casseroles. D'après ses propres tweets :

Tout étranger appartenant à la mouvance intégriste sera expulsé
C'est déjà grandement le cas, et depuis longtemps

J’exigerai la dissolution immédiate de tous les mouvements qui se réclament du "salafisme" ou des Frères musulmans
Bon, soit. Il a piqué ça en écoutant qui exactement ? Marine Le Pen ou Philippot ?

Notre politique d’immigration sera fixée par des quotas annuels en fonction de nos capacités d’accueil comme au Canada
Ah oui, il a raison, "comme au Canada", ça fait plus propre que "comme chez Trump".

Les étrangers doivent respecter des devoirs avant de réclamer des droits. Ils devront attendre 2 ans avant toute prestation sociale.
Premièrement, la citoyenneté européenne n'est plus un argument d'opposabilité et il n'y peut strictement rien ; deuxièmement, je ne vois absolument pas pourquoi un étranger résident qui paie ses impôts n'aurait pas le droit aux prestations sociales ; troisièmement, il va nous faire exploser les TB-MR avec ses conneries... Quatrièmement, un couple non marié dont une femme enceinte résidente mais non européenne n'aura pas le droit aux prestations sociales d'accompagnement si elle a passé moins de 2 ans en France ? Il est fou ?

Droit d’asile : je veux que les procédures soient accélérées et que les déboutés soient systématiquement expulsés
Va falloir embaucher des fonctionnaires, khh, khh :-)

Je relèverai le quotient familial et favoriserai les donations aux enfants. Je protégerai les droits de l’enfant
Bah oui, relever le plafond de fiscalisation des donations, ça évitera de devoir leur filer des emplois fictifs hein.

Pour que nos enfants maîtrisent ces savoirs fondamentaux, j’avancerai l’âge de la scolarité à 5 ans au lieu de 6
BWAHAHAHAHAHA !!!! Il organisera ces nouvelles classes ave les profs qu'il veut dégraisser ?

Je propose donc que les écoliers portent un uniforme scolaire, pour qu’ils se sentent tous ensemble, tous égaux
Je recommande cependant que le blazer soit en alpaga avec blason brodé doré au Lycée Pasteur de Neuilly et soit fourni par H&M avec un flocage bichro au Lycée Paul Eluard de Saint-Denis.

Je réduirai de 40 milliards les charges sociales des entreprises. Je supprimerai définitivement les 35 heures
Traduction : j'augmenterai de 40 milliards les autres impôts et ça va vous tomber sur la gueule à vous, les gueux. De toute manière, vous allez bosser beaucoup plus donc vous n'aurez pas le temps de dépenser de l'argent (que vous na'aurez donc plus) hein.

Je veux réformer le #RSI et constituer une véritable caisse de protection des indépendants
Pendant les 5 ans où Fillon a été à Matignon, nous avons été nombreux à alerter en direct le Gouvernement Fillon sur le RSI. Le gouvernement Fillon n'a strictement rien fait. Pire, il a laissé la situation se détériorer gravement. Moi-même, mon conflit avec le RSI n'a pu se régler que par une intervention directe et personnelle d'Eric Besson auprès du Ministre des PME qui est lui-même intervenu auprès du RSI. Fillon a toujours refusé de sabrer le RSI; foutage de gueule méga-opportuniste, donc.

La baisse des charges représentera, sur la feuille de paye, au moins + 250€/an, et + 500€ pour les couples qui travaillent
Je remercie Fillon de m'apprendre que 250 x 2 = 500. Si, si, au moins je n'ai pas l'impression d'être Bac+8 pour rien. Il va quand même falloir expliquer d'où vient le pognon hein. En l'état des finances, impossible. Il a du oublier que la France est, selon lui-même,, en faillite ?

Je revaloriserai de 300€ les pensions de moins de 1 000€, et d’au moins 600€ les petites pensions de réversion
On rase gratis !!! C'était déjà dans le programme Sarkozy de 2007, que Fillon aurait du appliquer pendant ses 5 années à Matignon... Je recommande carrément à Fillon d'aller piocher ici, les Français étant des veaux, ils auront oublié hein.

La meilleure politique sociale, c’est celle qui donne du boulot et donc celle qui mise sur la liberté.
Je suis 100% d'accord ! Payé mais totalement libre ! Un emploi fictif pour tous, c'est vachement mieux que le revenu universel !

Je rappellerai à nos amis américains qu’être leurs alliés n’est pas être leurs vassaux
Conseil : ne pas utiliser "vassaux" avec Trump, il est capable de comprendre "vaisseaux" et envoyer les porte-avions contre nous...

Soyons fiers de ce beau nom de "France". Pour elle, nous serons fidèles, combatifs, solidaires, invincibles !
Coquin, va...

Il n y a rien de nouveau, ni poursuite, ni mise en examen. Je m'en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel.
Tsss tsss tsss. Tu t'en remets surtout au PNF, mon toto... Que ça va être beau si tu as déjà déposé tes 500 parrainages avant que le PNF ne te renvoie en correctionnelle :-)

Monday 6 February 2017

Le patrimoine de François Fillon

François Fillon vient donc de publier plusieurs documents sur son patrimoine et ses revenus. Ils sont très intéressants mais posent plein de questions.

  • je note que j'avais évalué les revenus du couple Fillon en 2013 à 557 069€. Selon Fillon, ils sont donc de 559 784€. Reconnaissez que je n'étais pas loin :-)
  • entre 2012 et 2016 (cette dernière année est une estimation selon les documents publiés), les revenus déclarés pour le couple sont de 1 610 846€ (je dis bien un million six cent dix mille huit cent quarante-six euros)
  • or l'ensemble des comptes du couple représente un total de 109 303€, dont seulement 72 367€ mobilisables immédiatement
  • or rien qu'en impôt sur le revenu, et même avec un dernier enfant à charge, impôt foncier et local, les sommes à payer annuellement sont énormes. Voici un tableau des revenus et des impôts estimés :
année Revenus déclarés du couple Impôt sur le revenu estimé sans
tenir compte des réductions diverses
2,5 parts (un dernier enfant mineur à charge)
2012 184 982€ 47 249€
2013 559 784€ 212 968€
2014 247 151€ 72 760€
2015 343 656€ environ 114 000€
2016 275 000€ (estimé) 84 179€

Je suis désolé mais cela semble ne pas coller. Entre les sommes gagnées, les sommes payées en imposition (rien que l'IR) et ce qu'il y a sur les comptes déclarés, je ne comprends même pas comment ils arrivent à payer l'impôt sur le revenu. Pour mémoire, nous finissons de payer l'IR sur les revenus de 2015. Ils ont donc environ en ce moment 38 000€ à sortir à chaque tiers provisionnel. Et chaque mois, François Fillon seul ramène sur compte près de 35 000 €. Où est la différence ? Il me semble qu'il manque de l'argent, beaucoup d'argent, énormément d'argent. Est-ce que François Fillon a un train de vie monumental et claque tout ? Ce n'est pas l'intérêt d'emprunt à 639€ par mois qui consomme tout ça.

Je mets n conditionnels à tout ça, avec n grand. Je souhaite juste comprendre et pour l'instant, je ne comprends pas du tout.

Mise à jour mardi 7 février 9h40 : on me signale que l'indemnité de frais de représentation parlementaire pourrait ne pas être imposable, ce qui expliquerait qu'il puisse plus aisément payer son IR. C'est une bonne remarque... mais également une très mauvaise remarque pour M. Fillon ! Dans ce cas, cela signifierait que la part de ses revenus lui restant après impôts est très nettement plus significative qu'estimé plus haut. Et donc la question d'origine est d'autant plus valide : où est l'argent ?

Dual View in BlueGriffon

Long, long ago, one of the dreams of the manager of the Editor's Team at Netscape, Beth Epperson aka beppe, was a dual Source+Wysiwyg view, with Source and Wysiwyg kept in sync. And to do that, a few on the team (beppe, cmanskey and myself) were hoping to use the following:

  • in full theory, the CSS Object Model was made to allow different Views on each document. That's the reason why we have a getDefaultView() when we query a computed style... Unfortunately, rendering engines never really allowed that.
  • we hoped to use that mechanism to create a Stylesheet that would precisely and exactly render the source of a document. We missed a few things, of course: a value for the content property serializing the start tag of an element with all its attributes, another one for the end tag, possibly a property to control entity output and we had of course a problem with all the stuff a CSS rule cannot select (comments, PIs, prolog, cdata sections)

It never worked that way, unfortunately. We tried and had to declare failure. We also briefly tried another approach, classic, of keeping in sync a real source view and a real Wysiwyg view. Unfortunately, Gecko was rather slow on slow computers at that time and the performance hit was too high. But modern engines with super-fast JS and much better CPUs changed all of that.

I'm then glad to report a Gecko-based Wysiwyg editor finally has a sync'd Dual View: BlueGriffon. It will ship with forthcoming version 2.3.

Dual View

Sunday 5 February 2017

Fillon

Ce qui suit est un verbatim. Pas de moi.

Tu ne comprends pas. En psychologie, le déni, c'est la forme ultime du complexe d'infériorité d'une part et de la dette à autrui d'autre part. Fillon n'aurait pas pu adopter une meilleure stratégie parce que d'une part il - et personne dans son équipe - n'est capable de voir une meilleure stratégie mais aussi parce que Fillon a toujours été un second couteau : d'abord de Le Theule, ensuite de Séguin, ensuite il s'est rapproché de Sarkozy uniquement quand il est devenu certain que Sarkozy gagnerait l'élection. Sarkozy se marrait même en le montrant du doigt à des journalistes « vous avez vu ? J'ai gagné plein de nouveaux amis, récemment ». Séguin et Sarko sont des grands, des immenses colériques, et Sarkozy a humilié son premier ministre Fillon pendant cinq ans et il a tenu au point de s'en bousiller la santé. S'il renonce maintenant, c'est son niveau de Peter et il montre ce qu'il a toujours été, un second rôle, il revient à un second rôle. Il en est incapable. C'est ça la mécanique du déni.

Tuesday 31 January 2017

Revenus salariaux bruts du couple Fillon en 2013

  • Société 2F Conseil : 282 508,00€ (source)
  • Député 2ème circonscription de Paris : 85 321,80€ (source)
  • Indemnité de frais de mandat parlementaire : 69 240,00€ (source)
  • Pénélope Fillon (Revue des Deux Mondes) :  60 000,00€ (source)
  • Pénélope Fillon (Assistante Parlementaire) : 60 000,00€ (estimation, source)

Total *estimé* : 557 069,80€, excusez du peu. MISE À JOUR : cette somme est brute, il ne faut pas oublier les charges sociales de l'emploi au sein de 2F Consei (une SARL unipersonnelle qui est probablement à l'IS) dont Fillon est le gérant majoritaire, donc non salarié. Je les estime à environ 50% du salaire versé, ce qui laisserait sur 2F Conseil un Net à Payer à Fillon d'environ 188 000€ sur cette année 2013, toujours d'après les liasse fiscale qui ne fait mention d'aucun autre employé que lui-même. 

Et sans oublier la gratuité SNCF et taxis parisiens, la dépense de l'état d'environ 80 000€ pour un ancien Premier Ministre, la potentielle indemnité en tant que conseiller communautaire de la communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe, un potentiel salaire versé par l'UMP (de nombreux potentats UMP en avaient un), et les autres revenus d'autres sources ou encore inconnus à cette date.

Je crois que je vais dégueuler. Il est temps de revoir Le Président avec Jean Gabin, dans sa fameuse tirade à l'AN.


" Le Président " Jean Gabin par Radiopariman

- page 1 of 287