<Glazblog/>

Wednesday 20 January 2016

La grande inventivité fiscale de la France...

Ce lien est un screenshot de ma déclaration en ligne de TVA... Sans commentaire...

Saturday 16 January 2016

Ebook pagination and CSS

Let's suppose you have a rather long document, for instance a book chapter, and you want to render it in your browser à la iBooks/Kindle. That's rather easy with just a dash of CSS:

body {
height: calc(100vh - 24px);
column-width: 45vw;
overflow: hidden;
margin-left: calc(-50vw * attr(currentpage integer));
}

Yes, yes, I know that no browser implements that attr()extended syntax. So put an inline style on your body for margin-left: calc(-50vw * <n>) where <n> is the page number you want minus 1.

Then add the fixed positioned controls you need to let user change page, plus gesture detection. Add a transition on margin-left to make it nicer. Done. Works perfectly in Firefox, Safari, Chrome and Opera. I don't have a Windows box handy so I can't test on Edge.

Le gros dérapage de l'évèque de Bayonne

Je crois malheureusement que de telles conneries, un tel amalgame et une telle légitimisation de l'action violente contre les IVGs se passent de commentaires...

Tweet de la calotte sifflante

Ça serait marrant que Bernard Cazeneuve ferme la cathédrale de Bayonne et dissolve son archevêché pour apologie de violence... Parce qu'à la lecture de ce tweet, c'est tout ce que ça mérite.

Friday 15 January 2016

En 2016, La Poste vous baise sur les lettres de 20 à 50g

Alors que l'opacité des tarifs des envois de colis à La Poste a fait l'objet de plusieurs brèves récemment, le consommateur non-attentif, qu'il soit particulier ou professionnel, vient de se faire entuber à sec par La Poste en guise de vœux de bonne année pour 2016...

Le tarif « entre 20 et 50g » pour les lettres vertes, lettre prioritaires et ecoplis à été supprimé :

Tarifs La Poste 2016

Bref, une lettre verte de 21 grammes qui coûtait 1,15€ à affranchir passe à 1,40€. Soit 21,8% d'augmentation, excusez du peu. Pour la lettre prioritaire de même poids, on est à 28% pile d'augmentation ! Mais le plus fort, c'est l'ECOpli de 21 grammes qui prend tout bonnement 29,5% d'augmentation.

Là où c'est encore plus vicelard, c'est que les entreprises ne sont pas soumises à ces mêmes règles. Mais La Poste étant ce qu'elle est, c'est-à-dire gérée par des énarques qui oublient non pas le service du public mais le Service Public, pas toutes les entreprises : le tarif de 20 à 50 grammes est maintenu pour les entreprises qui louent une machine à affranchir, les autres utilisant des timbres tombant dans le régime général. Bref, petites entreprises à peu de courrier, baisées comptez-vous.

Je trouve tout cela scandaleux. L'augmentation tout d'abord est lamentable vu ses taux. La distortion entre entreprises et particuliers ensuite. La distortion entre entreprises disposant de machines à affranchir d'une part et celles qui n'en ont pas d'autre part. Je m'interroge fortement sur la légalité de ce dispositif, et me demande comment nos politiques ont pu autoriser une telle augmentation des tarifs.

Bonne année 2016, signé La Poste, qui ne fournit pas le lubrifiant avec.

Wednesday 13 January 2016

CSS Prefixed and unprefixed properties

I used to be quite a heavy user of Peter Beverloo's list of CSS properties, indicating all prefixed versions, but he stopped maintaining it a while ago, unfortunately. So I wrote my own, because I still need such data for BlueGriffon... In case you also need it, it's available from http://disruptive-innovations.com/zoo/cssproperties/ and is automatically refreshed from Gecko, WebKit and Blink sources on a daily basis.

Tuesday 5 January 2016

Un mauvais vendeur eBay

  • le 12 novembre dernier, j'achète sur eBay un écran de remplacement pour un Samsung S4 pour 87.99€ auprès du vendeur amazing-sale (société Dong Feng Ping, visiblement en Chine ou Taiwan, mais le produit est expédié depuis Strasbourg...). Au moment de la commande, le vendeur a plus de 98.5% de confiance sur des dizaines de milliers de ventes chaque mois.
  • le 13, je reçois de sa part notification de l'envoi de la commande ; super-rapide, je suis satisfait...
  • malheureusement, je ne le reçois que le 21 novembre, et je le monte le jour-même. Au début, tout va bien et l'écran fonctionne normalement.
  • dès le lendemain, l'écran commence à montrer des soucis de contraste
  • le surlendemain apparait des lignes verticales mortes
  • au bout de 48 heures, l'écran est totalement noir...
  • je vérifie mon installation, qui est correcte. Je contacte donc le revendeur le 23.
  • le revendeur me demande de vérifier mon installation et m'annonce que la garantie joue
  • le 25, le revendeur m'annonce accepter de me renvoyer un nouvel écran contre 20€ supplémentaires, ce que je refuse évidemment
  • toujours le 25, le revendeur suggère 15€ d'extra... Je refuse à nouveau, garantie légale oblige.
  • le 3 décembre, le revendeur me demande un renvoi de l'écran défectueux sur Strasbourg pour activer l'échange ou le remboursement. Je renvoie l'écran en AR, coût 4.50€.
  • le 11 décembre, le revendeur m'annonce que je dois recevoir un nouvel écran sous 3 jours
  • le 21 décembre, alors que je n'ai toujours rien reçu et qu'il n'a pas répondu à mes courriers, le revendeur me réclame 34€ supplémentaires pour l'échange
  • le 30 décembre, après un dépôt de plainte chez eBay et une évalutation négative, le revendeur continue à me réclamer un supplément pour la garantie et me demande de supprimer mon évaluation négative, ce que je refuse catégoriquement tant que je n'ai pas un écran fonctionnel ou le remboursement intégral de mon achat
  • en réponse, je le menace de plainte auprès de la Direction de la Répression des Fraudes
  • le 3 janvier, le revendeur ne me donne aucune nouvelle de l'écran ni du remboursement mais réclame encore la suppression de l'évaluation négative, ce que je refuse toujours ; je lui précise qu'il lui reste 24 heures avant le dépôt de la plainte
  • le 4 janvier, le revendeur consent enfin à enclencher le remboursement, je cite, sous 48 heures
  • le 5 janvier, je reçois enfin le remboursement. Mais alors que le revendeur s'était engagé à me rembourser aussi mon renvoi AR de son écran défectueux, je ne reçois que le remboursement de l'achat...

Donc si vous allez vous balader sur eBay pour des pièces détachées de téléphones mobiles, évitez le vendeur amazing-sale. Aucun respect de la garantie légale, aucun respect du client, aucun respect des engagements pris, matériel de mauvaise qualité. À bons lecteurs...

Tuesday 29 December 2015

Star Wars episode VII

I was ten years old when the first Star Wars movie was released and I still remember my mood when I left the famous Grand Rex movie theater in Paris that 22nd of October 1977. I was thinking to myself « this is going to change forever SciFi movies »... But I was not young, naive or blind enough to miss the fact Star Wars was only the regular princess/prince/felon tale with a stars' and space fighters' background.

  • the first hero is the lost son of the villain
  • the princess is the lost daughter of the villain
  • the princess is the sister of the first hero
  • the villain's army is trying to rule the world and the villain has magical powers
  • the first hero recovers the sword of his father
  • the second hero is a ruffian but he will eventually save the world and marry the princess
  • the villain abducts the princess and keeps her in custody in his space castle
  • the two heroes attack the space castle to deliver the princess
  • the first hero will eventually destroy the space castle, source of power of the villain threatening the world
  • and so on.

It's nothing but a space Grimms' tale.

Spoiler alert: don't read further if you haven't seen Star Wars episode VII and plan to see it in the near future...

I saw Episode VII yesterday with the kids and enjoyed it a lot while I was in the room. But when I left, I started thinking about it:

  • the new princess is clearly from the family of the former villain and the lost first hero
  • the new princess recovers the family's sword
  • the new second hero is a renegade from the new villain's army
  • the new third hero will eventually attack and destroy the new space castle
  • the new villain is the son of the princess and original second hero
  • the new villain's army is trying to rule the world and the new villain has magical powers
  • the new villain abducts the new princess and keeps her in custody in his space castle
  • the new second hero and the original second hero attack the space castle to deliver the princess
  • the space castle, source of power of the villain threatening the world, is eventually destroyed

Ah that sense of déjà-vu. Where are the originality, the darkness, the characters' complexity seen in the Revenge of the Sith, gone?

All in all, The Force Awakens leaves me very mixed feelings. A good show, a bad Star Wars. Even Harrison Ford totally lost his mojo and did not play well at all. And the final scene made me think J.J. Abrams lost it too, the theatrical intensity of the scene being abysmal (should have ended on Luke taking the saber, closer view on his hand pressing the button, glowing light of the saber turning on screen-wide and sudden black with The Force's music). Ten years after the Revenge of the Sith, I was expecting something that would renew the SciFi/space heroic fantasy genre. It's very far from it.

Friday 23 October 2015

Pierre Berger, Pierre Bergé

Je pourrais vous parler de Pierre Berger, camarade de ma promo de l'X et même Kessier (membre du BDE) de la promo, PDG d'Eiffage, qui est décédé cette nuit mais non, il se trouve que son décès a mis quelque chose de dégueulasse en lumière. La CatoFachoSphère francophone est pleine ce jour de tweets, de messages, regrettant que cela ne soit pas Pierre Bergé qui soit décédé. Bien entendu à cause de son homosexualité, de son marquage à gauche, de sa bataille pour le mariage pour tous, j'en passe et des meilleures. Cela donne des saloperies de ce genre. Et ça me révulse de lire des "ah zut, pas le bon qui est mort".

Bande de salopards qui se déclarent « pro-life » et souhaitent publiquement la mort de quelqu'un... Je vais vous dire, finalement, il y a deux immenses satisfactions au passage dans la Loi du mariage pour tous : le passage dans la Loi lui-même, et avoir laminé tous ces cons rétrogrades. Leurs méthodes sont celles des extrêmes, leurs opinions dignes d'un obscurantisme inadmissible. Qu'ils aillent tous se faire foutre.

Voilà. Désolé du coup de gueule et des noms d'oiseaux, ça vient des tripes.

Tuesday 13 October 2015

Je ne pourrais pas être artiste

Je viens d'entendre le chanteur Selim, le second fils de Louis Chedid et donc le frère de M, interviewé dans la brève Alcaline sur France 2. Je n'ai rien compris à ce qu'il a dit, je suis incapable de résumer le moindre traitre mot de son interview. Je ne pourrais pas être artiste, je suis incapable de faire des phrases totalement vides de sens comme ça. J'admire cette capacité, je ne l'ai pas mais alors pas du tout.

Friday 9 October 2015

Volkswagen, Michael Horn et les lampistes

Je m'attendais à lire tôt ou tard la nouvelle relayée hier par Slashdot : Michael Horn le patron de la branche américaine de VW, en audition au Congrès US, a tout simplement déclaré que les responsables de la fraude récemment révélée étaient les ingénieurs logiciel...

C'est bien entendu ridicule, les développeurs n'implémenteraient pas d'eux-mêmes, sans décision supérieure, une fraude de cette magnitude. De toute manière, dans un produit aussi complexe qu'un véhicule, les ingénieurs software font ce que la responsabilité Produit leur demande d'implémenter, et il a bien fallu qu'on se rende compte à ce niveau-là que les résultats des tests étaient incompatibles avec les normes environnementales pour décider, et exiger des développeurs, l'implémentation d'un bypass. Il me semble donc totalement impossible d'une part que les ingénieurs soient à l'origine de la fraude, d'autre part que cela se soit fait sans un ordre au plus haut niveau dans l'entreprise.

Volkswagen ne se grandit absolument pas en tapant sur les lampistes, alors que les premières déclarations publiques du même Michael Horn « we totally screwed up » étaient bien meilleures en gestion de crise.

J'ai bien peur désormais que les lampistes en question ne se laissent pas utiliser comme fusibles et je leur souhaite, confraternellement, de disposer de documents prouvant qu'ils n'ont fait que ce qu'on avait ordonné de faire. Quant au groupe Volkswagen, son effondrement ne m’émouvrait pas plus que ça désormais.

Tuesday 6 October 2015

OS X El Capitan and USB

I upgraded my MacBookPro to El Capitan two days ago and this was a huge mistake: suddenly, all my external USB hard disks, including my TimeMachine backup (based on a huge Seagate disk), stopped completely working. Not only El Capitan does not show the disks in the Finder, but the Disk Utility does not see them any more. In the release notes of OS 10.11 beta, one could read:

  • USB Known Issues
    • USB storage devices, including internal SD card readers, may become unavailable after system sleep and require either re-plug or restart to recover.
    • USB input devices may become non-functional on some Macs after several days.
    • USB 1.0, 1.1 and older 2.0 devices may not function.

I have tried to reboot, reset the PRAM, reset the SMC, nothing works. Online fora are full of people experiencing blocking issues with USB since they upgraded to El Capitan. The issue was reported by many people during the beta program of OS 10.11 and nothing changed.

This is lame and not at the Apple « level ». Hurry up Apple, fix this.

Thursday 24 September 2015

Calendar on iOS

Dear Apple, I have a request for enhancement for the Calendar app on iOS: when you add a new entry in a calendar, there a possibility to set a travel time. That travel time is hard-defined: 5, 15, 30, 60, 90 or 120 minutes. But since there is also the possibility to set an address for the entry, the travel time should be computed from the preferred transport method (car, foot, public transports) and my current location, looking at traffic data. With your Maps app, that's feasible and that would be a superb addition to the Calendar. Best.

Update: so apparently, this exists when you set up yourself an entry in the calendar. But I received a meeting invitation by email, with the address provided and everything ok, and Calendar lets me only set a hard-defined travel time...

Saturday 19 September 2015

En vrac

  • je suis littéralement estomaqué par l'absence totale d'analyse journalistique sérieuse concernant les « 60% d’une classe d’âge à un niveau d’enseignement supérieur » promis par François Hollande. Il s'agit pourtant d'un élément majeur, indicateur fort d'une modification profonde de la France et son évolution probable. On aurait donc, si on reprend les 80% de bacheliers, 60% d'une classe d'âge « à un niveau d’enseignement supérieur », 20% au niveau bac et 20% en-dessous. On dessine là une nouvelle redistribution de classes pour la France, bien loin d'une réindustrialisation du pays. Il faut rapprocher cela de la politique thatchèrienne des années 1980, et il s'agit clairement d'un aveu sur des prévisions pessimistes sur l'industrie française, avec un axe fort sur les prestations intellectuelles et les services, ou sur une réindustrialisation basée sur une production en dehors de l'hexagone. Et pourtant, aucune réaction de la presse, des syndicats, des économistes. Je suis effaré.
  • Joëlle Ceccaldi-Raynaud aurait donc hérité 102 kilos d'or - et quelque menue monnaie - de sa grand-mère qui était institutrice en Corse. Balaise, la grand-mère... Je suis sûr que de nombreux instituteurs, corses ou continentaux, voudraient connaître sa recette. Moi aussi, d'ailleurs...
  • Aaaah le bôôô débat sur la dictée et toussa. Rappelons la lettre ouverte de Laurent Lafforgue lors de sa démission fracassante du Haut Conseil de l'Education. On n'apprend pas en s'amusant, on apprend en rabâchant, encore et encore, dans la douleur. Il a bien entendu entièrement raison. À part notre évidente folie de geeks, sommes-nous traumatisés par les dictées de notre enfance ? Non. Sommes-nous enclins à considérer une candidature qui serait remplie de fautes d'orthographe et/ou de grammaire ? Non. Trouvons-nous que la gamine présentée hier soir au journal de France 2 comme « ayant fait des études de Droit » et qui écrivait « complissité » soit un digne résultat pour l'Éducation Nationale ? Ohlala non. Il faut changer de braquet, penser différemment. Je rappelle aussi cet article édifiant paru il y a quelques années dans la Presse, et relatant un jeune instit normand qui rendait visite à un collègue d'un village voisin. Alors que ses propres élèves étaient mauvais en français et calcul, ce village voisin avait des résultat exceptionnels. En fait, l'autre instit était un vieux de la vieille, qui avait décidé que les règles et méthodes imposées par l'EN étaient des conneries et faisait comme il avait toujours fait, comme lui-même avait appris. Et cela marchait du feu de Zeus, avec une population socio-économiquement strictement identique. Nous en sommes, depuis la Loi Haby, à quarante années d'expérimentation débridée, et souvent contre-productive. Il est temps de finir le boulot, d'arriver à des conclusions, et les appliquer de façon stable dans un seul but : l'éducation de nos enfants. Halte aux changements de programme poussés à chaque changement de Ministre...
  • CloudWatt et Numergy, clap de fin. Comme prévu depuis le premier jour, en tous cas par moi. L'État a injecté là-dedans en pure perte des fortunes alors qu'on aurait pu avec la même somme créer quelques milliers d'entreprises dans le secteur du Numérique. J'ai honte.
  • 19 septembre 2015, le nouveau logo de la Gendarmerie Nationale reste toujours affreux.
  • Nicolas Sarkozy regrette donc, partiellement si on lit bien ses propos, son « Casse-toi, pauv'con ». On y croit autant qu'à la grand-mère de Ceccaldi-Raynaud comme source de 102 kilos d'or.
  • Ah la belle réaction de la communauté sur l'affaire Ahmed Mohamed, ce gamin geek arrêté pour avoir amené son kit électronique d'horloge à l'école. Obama, Zuckerberg, Google, la NASA, le MIT, tout le monde se l'arrache. Mais quand on parle investissements, il reste compliqué d'obtenir du funding même minime sur de la technologie pure alors qu'un service de mise en relation sur le web récolte des centaines de millions de dollars.
  • The Apprentice. Presque onze ans de succès aux USA, un vrai succès en Grande-Bretagne, un flop retentissant en deux semaines en France. « Les spectateurs ont rejeté le concept » qu'ils ont dit. Vous savez quoi ? Malgré tous ses défauts que l'on connaît tous, j'aime ce pays :-)

Friday 11 September 2015

Death of XUL-based add-ons to Firefox

I will not discuss here right now the big image of the message sent a few weeks ago (although my company is deeply, very deeply worried about it) but I would like instead to dive into a major technical detail that seems to me left blatantly unresolved: the XUL tree element was introduced to handle very long lists of items with performance. Add-ons touching bookmarks, lists of URLs, list of email adresses, contacts, anti-spam lists, advertisement blocking lists and more all need a performant tree solution.

As far as I am concerned, there is nothing on the html side approaching the performance of the XUL tree for very long lists. Having no replacement for it before the removal of XUL-based add-ons is only a death signal sent to all the add-ons needing the XUL tree, and almost a "we don't care about you" signal sent to the authors of these add-ons. From an ecosystem's point of view, I find it purely suicidal.

So I have a question: what's the plan for the limited number of XUL elements that have no current replacement in html for deep technical reasons?

Update: yes, there are some OSS packages to deal with trees in html, but until the XUL tree is removed from Firefox's UI, how do we deal with it if access to the XUL element is not reachable from add-ons?

Friday 4 September 2015

Jeu à la con du jour

Attention, le logo ci-dessous est incomplet et il vous faut retrouver à qui il appartient...

c'est qui c'est qui ????

Allez... Un petit effort... Un Cabinet de consulting ? Des lutteurs basques ? Une équipe de rugby ? Le club des couturières en crochet de Plouermel ?

Non, vous n'y êtes pas, c'est le nouveau logo de.... cliquez ici pour savoir. Et les intéressés ne sont pas contents du tout !!! Nos félicitations aux crânes d'oeuf qui ont pondu et validé une telle daube.

ParisWeb 2015

Les inscriptions à ParisWeb, la meilleure conf du secteur depuis 2006, c'est maintenant !

Monday 31 August 2015

Lyonnaise des Eaux, again and again...

En Septembre 2014 et juillet 2015, je poussais deux râlantes contre l'incompétence crasse du Service Client de la Lyonnaise des Eaux. Fin Juillet, un responsable d'agence commerciale de la Lyonnaise m'appelait pour me présenter ses excuses, garantir le rétablissement correct et rapide de mon compte, me proposer un geste commercial (très très light), me proposer un échéancement de ma régularisation, et surtout me garantir qu'un tel boxon ne se reproduirait plus.

Le 7 Août, confiant ou au moins insouciant, je pars en congés estivaux dont je rentre samedi en fin de journée. Comme tout un chacun, je vide alors la boîte aux lettres et découvre, ô divine surprise, un courrier de la Lyonnaise des Eaux m'annonçant trois choses :

  1. la fermeture de mon compte... Ooooh le méchant air de déjà-vu. Mon compte en ligne est de nouveau inactif, cela commence à devenir malheureusement une habitude.
  2. le prélèvement d'une facture de clôture de compte de, excusez du peu, plus de 500€...
  3. évidemment une nette augmentation de mes payements donc peut-être avez-vous, chez Client, une fuite d'eau ? (là, je me retiens très très fort d'émettre une grossièreté bien sonore)

Bon. Donc le retour au Danemark de la famille danoise voisine a eu, contrairement à ce que m'avait garanti le gars de la Lyonnaise, le même effet que précédemment : c'est mon compte qu'on a fermé et on m'impute sa consommation. Encore une fois, la Lyonnaise n'a pas réussi à séparer nos comptes ou n'a tout simplement pas agi comme en Septembre 2014, contrairement aux promesses.

La Lyonnaise des Eaux, c'est Suez et Suez c'est aussi le gaz désormais. Eh bien il y a clairement du gaz dans l'eau à la Lyonnaise. Soit leur Système d'Information (SI) est une vaste blague, soit les manipulateurs de ce SI sont des incompétents complets qui ne méritent qu'un coup de pied dans le cul. Rien n'a jamais fonctionné dans la gestion de mon compte à la Lyonnaise : les gestes techniques n'ont pas été réalisés par les techniciens, la régularisation de compte n'a pas été faite, la séparation de deux comptes sur deux compteurs différents semble une tache insurmontable, aucune des promesses faites n'a été tenue. Le foutoir total.

Thursday 30 July 2015

CSS Vendor Prefixes

I have read everything and its contrary about CSS vendor prefixes in the last 48 hours. Twitter, blogs, Facebook are full of messages or articles about what are or are supposed to be CSS vendor prefixes. These opinions are often given by people who were not members of the CSS Working Group when we decided to launch vendor prefixes. These opinions are too often partly or even entirely wrong so let me give you my own perspective (and history) about them. This article is with my CSS Co-chairman's hat off, I'm only an old CSS WG member in the following lines...

  • CSS Vendor Prefixes as we know them were proposed by Mike Wexler from Adobe in September 1998 to allow browser vendors to ship proprietary extensions to CSS.

    In order to allow vendors to add private properties using the CSS syntax and avoid collisions with future CSS versions, we need to define a convention for private properties. Here is my proposal (slightly different than was talked about at the meeting). Any vendors that defines a property that is not specified in this spec must put a prefix on it. That prefix must start with a '-', followed by a vendor specific abbreviation, and another '-'. All property names that DO NOT start with a '-' are RESERVED for using by the CSS working group.

  • One of the largest shippers of prefixed properties at that time was Microsoft that introduced literally dozens of such properties in Microsoft Office.
  • The CSS Working Group slowly evolved from that to « vendor prefixes indicate proprietary features OR experimental features under discussion in the CSS Working Group ». In the latter case, the vendor prefixes were supposed to be removed when the spec stabilized enough to allow it, i.e. reaching an official Call for Implementation.
  • Unfortunately, some prefixed « experimental features » were so immensely useful to CSS authors that they spread at fast pace on the Web, even if the CSS authors were instructed not to use them. CSS Gradients (a feature we originally rejected: « Gradients are an example. We don't want to have to do this in CSS. It's only a matter of time before someone wants three colors, or a radial gradient, etc. ») are the perfect example of that. At some point in the past, my own editor BlueGriffon had to output several different versions of CSS gradients to accomodate the various implementation states available in the wild (WebKit, I'm looking at you...).
  • Unfortunately, some of those prefixed properties took a lot, really a lot, of time to reach a stable state in a Standard and everyone started relying on prefixed properties in production web sites...
  • Unfortunately again, some vendors did not apply the rules they decided themselves: since the prefixed version of some properties was so widely used, they maintained them with their early implementation and syntax in parallel to a "more modern" implementation matching, or not, what was in the Working Draft at that time.
  • We ended up just a few years ago in a situation where prefixed proprerties were so widely used they started being harmful to the Web. The indredible growth of first WebKit and then Chrome triggered a massive adoption of prefixed properties by CSS authors, up to the point other vendors seriously considered implementing themselves the -webkit- prefix or at least simulating it.

Vendor prefixes were not a complete failure. They allowed the release to the masses of innovative products and the deep adoption of HTML and CSS in products that were not originally made for Web Standards (like Microsoft Office). They allowed to ship experimental features and gather priceless feedback from our users, CSS Authors. But they failed for two main reasons:

  1. The CSS Working Group - and the Group is really made only of its Members, the vendors - took faaaar too much time to standardize critical features that saw immediate massive adoption.
  2. Some vendors did not update nor "retire" experimental features when they had to do it, ditching themselves the rules they originally agreed on.

From that perspective, putting experimental features behind a flag that is by default "off" in browsers is a much better option. It's not perfect though. I'm still under the impression the standardization process becomes considerably harder when such a flag is "turned on" in a major browser before the spec becomes a Proposed Recommendation. A Standardization process is not a straight line, and even at the latest stages of standardization of a given specification, issues can arise and trigger more work and then a delay or even important technical changes. Even at PR stage, a spec can be formally objected or face an IPR issue delaying it. As CSS matures, we increasingly deal with more and more complex features and issues, and it's hard to predict when a feature will be ready for shipping. But we still need to gather feedback, we still need to "turn flags on" at some point to get real-life feedback from CSS Authors. Unfortunately, you can't easily remove things from the Web. Breaking millions of web sites to "retire" an experimental feature is still a difficult choice...

Flagged properties have another issue: they don't solve the problem of proprietary extensions to CSS that become mainstream. If a given vendor implements for its own usage a proprietary feature that is so important to them, internally, they have to "unflag" it, you can be sure some users will start using it if they can. The spread of such a feature remains a problem, because it changes the delicate balance of a World Wide Web that should be readable and usable from anywhere, with any platform, with any browser.

I think the solution is in the hands of browser vendors: they have to consider that experimental features are experimental whetever their spread in the wild. They don't have to care about the web sites they will break if they change, update or even ditch an experimental or proprietary feature. We have heard too many times the message « sorry, can't remove it, it spread too much ». It's a bad signal because it clearly tells CSS Authors experimental features are reliable because they will stay forever as they are. They also have to work faster and avoid letting an experimental feature alive for more than two years. That requires taking the following hard decisions:

  • if a feature does not stabilize in two years' time, that's probably because it's not ready or too hard to implement, or not strategic at that moment, or that the production of a Test Suite is a too large effort, or whatever. It has then to be dropped or postponed.
  • Tests are painful and time-consuming. But testing is one of the mandatory steps of our Standardization process. We should "postpone" specs that can't get a Test Suite to move along the REC track in a reasonable time. That implies removing the experimental feature from browsers, or at least turning the flag they live behind off again. It's a hard and painful decision, but it's a reasonable one given all I said above and the danger of letting an experimenal feature spread.

Tuesday 28 July 2015

Lyonnaise des Eaux

En septembre dernier, je poussais un coup de gueule contre la Lyonnaise des Eaux qui venait de me mettre dans un patakès pas possible. J'en pousse un second aujourd'hui pour la même raison. Laissez-moi vous résumer, chronologiquement, toute l'affaire :

  • je m'installe le 31 décembre 2013 dans mon logement actuel, une petite maison sympa avec un petit jardin. J'ouvre évidemment un contrat de fourniture d'eau à mon nom, après avoir pris soin de vérifier correctement mon n° de compteur. Mon logement est dans un petit lotissement de quatre maisons.
  • début juin 2014 s'installe dans une des autres maisons une famille danoise. Peu au fait du fonctionnement (voire du non-fonctionnement) des services régaliens français, je les tuyaute et leur recommande de bien tester leur compteur avant d'en fournir le n° à la Lyonnaise.
  • en septembre 2014, je constate que je n'ai reçu aucune facture de la Lyonnaise des Eaux depuis juin ; allant sur mon compte en ligne, je découvre que mon compte a tout simplement été clos. Il me faudra quatre ou cinq coups de fil à la Lyonnaise pour découvrir que celle-ci a unilatéralement fermé mon contrat, parce que mon voisin danois s'est planté de numéro de compteur, alors que je n'ai jamais notifié la Lyonnaise de mon départ, qu'elle ne m'a jamais notifié de la fermeture du contrat ni jamais contacté à quelque sujet que ce soit entre janvier et septembre.
  • la Lyonnaise promet la régularisation immédiate, dépêche sur place un technicien qui vérifie bien les numéros de compteur et effectue les relevés.
  • vendredi dernier : alors que je ne me suis pas plus occupé que ça de mes factures d'eau, j'ai besoin d'un justificatif de domicile. Je retourne donc sur mon compte en ligne pour découvrir une fois encore que mon contrat est désormais « inactif ». Je rappelle évidemment immédiatement la Lyonnaise.
  • je découvre alors que rien n'a été fait, si ce n'est les relevés, en septembre dernier. Le compteur erroné a été laissé à mon voisin danois et aucun compteur ne m'a été ré-attribué. Je râle un peu, parce que j'en ai marre de perdre du temps à régler l'incompétence de la Lyonnaise. On me présente des excuses, traite le problème de « loupé impardonnable », me promet le règlement immédiat du souci, un étalement du règlement de régularisation, un geste commercial et un appel d'un responsable commercial.
  • je retourne sur mon compte en ligne ce matin, où mon contrat est toujours inactif... Je rappelle donc la Lyonnaise pour la n-ième fois. Si mon contrat a bien été réactivé à mon nom, il a été rattaché non pas à mon compte mais de nouveau à celui du voisin danois. Contrairement à ce qui avait été promis, une facture de régularisation sans possibilité d'étalement ni aucun geste commercial a déjà été émise. Le montant de cette facture est totalement obscur et semble sur-évalué mais aucun détail n'est fourni.
  • je ne pouvais pas voir ni rattacher le nouveau contrat car non seulement il avait été rattaché au voisin danois, mais la notification du compte lui avait été envoyée à lui et pas à moi...
  • ayant exigé, à nouveau, qu'un responsable commercial m'appelle, j'ai finalement été joint en fin de matinée aujourd'hui. Un geste commercial est fait et un étalement est accepté. Mais comme, malgré mes demandes initiale, la Lyonnaise n'en avait absolument pas tenu compte hier et vendredi dernier, les factures déjà émises depuis 48 heures sont à poubelliser dans l'attente de nouvelles.
  • de son côté évidemment, mon voisin danois doit avoir un remboursement de 13 mois de consommation de mon compteur et une facture de 13 mois de consommation de son propre compteur.
  • une seconde voisine a elle une consommation d'exactement 0 mètres cubes sur un an pour une famille de 5 personnes alors que son compte mentionne correctement son n° de compteur et que les relevés ont été effectués...

Pendant dix mois, la Lyonnaise des Eaux a été incapable de régulariser une situation créée certes par l'erreur initiale de mon voisin, mais surtout maintenue par sa fermeture unilatérale de mon contrat et son absence totale de communication tant vers mon voisin danois que moi-même. Les quelques gestes de régularisation à effectuer en septembre 2014 n'ont pas été faits. Les courriers promis à cette date n'ont pas été envoyés. Je me retrouve avec 13 mois de consommation d'eau à régulariser par ce qu'il faut bien appeler leur incompétence. Si je n'avais pas moi-même alerté et perdu plusieurs heures au téléphone et en tests de compteurs, cette situation aurait pu durer très longtemps et conduire à des régularisations monumentales. Mon voisin danois quittant les lieux fin août, une nouvelle famille s'installera probablement bientôt. J'ose espérer que le Service Client (plutôt un Sévice Client en l'état actuel des choses) de la Lyonnaise de Eaux saura enfin gérer correctement un tel mouvement...

Il se trouve que la Lyonnaise des Eaux est en situation de monopole dans le secteur de mon logement. C'est bien dommage. Je les quitterais volontiers sur le champ sinon...

Tuesday 14 July 2015

Deux conneries de Président

  • « Si l'Iran accédait à l'arme nucléaire, alors on ne pourrait empêcher d'autres comme pays comme l'Arabie Saoudite ou Israël d'y accéder aussi » -- Francois Hollande, 14-jul-2015. BWARF !
  • « La bombe atomique est interdite par le Coran » -- Hassan Rohani, 14-jul-2015.

- page 2 of 285 -