<Glazblog/>

Glazblog

A propos de ce blog et des outils qui l'éditent

Entries feed - Comments feed

Friday 3 August 2007

Brussels

Hmmmmm.... Gianduja Léonidas... Hmmmmmm....

Friday 29 June 2007

Away

Silence. Sun. Beach. See you later.

Monday 11 June 2007

off

personal issues ; don't count on me ; at least today and tomorrow.

Saturday 9 June 2007

Dreamhost ups and downs

Dreamhost.com is really painful these days. My smtp servers go up and down all the time, or are often so slow thunderbird times out. Their webmail has the same issues, and my web sites are often unreachable. So if you send me an email and don't get an answer immediately, no worries, and blame dreamhost.

Wednesday 6 June 2007

H4ck3d

All my web sites, perso and pro, were hacked a few days ago. Invisible ads for stuff like cialis and viagra were inserted in all my PHP files and an extra invisible iframe was added to all my HTML files. Nothing else, apparently. I am just one of the 3,500 Dreamhost accounts compromised in the last days. Yes, three thousand five hundreds. I cleaned up everything, changed all paswords, cleaned up my laptop and my desktop, and things are now ok.

Friday 13 April 2007

Away

/bin/sleep 604800

Tuesday 10 April 2007

Et bé ça promet...

"Dis papa, on peut essayer ton drôle de chapeau ?"

Michel
Gabriel

Tuesday 27 March 2007

Browser stats on glazblog

Gecko 65.37%
MSIE 31.39%
Safari 2.67%
Opera less than 1%

Monday 19 March 2007

Trackbacks

Je me suis demandé hier si j'allais remettre les trackbacks en marche sur mon blog. Et puis je me suis souvenu de la quantité de spam que je recevais par ce biais, ai considéré le fait que souvent cela revient à héberger un lien quasi-publicitaire vers d'autres blogs dont je ne sais rien et la plupart du temps dont je me tamponne autant que de la première incontinence sexuelle de George Cloney, et donc non. Je vais revenir à mes pingbacks manuels, quand je détecte une citation de mes articles quelque part. Et c'est François qui inaugure la série...

Thursday 15 March 2007

Une cartographie de la blogosphère francophone

Bon, je suis bien content de me voir attribuer l'Irak pendant que Tristan chope l'Arabie Saoudite... J'aime à penser que j'ai hérité plutôt de la Mésopotamie et de ses trésors archéologiques pendant que Tristan tente de faire comprendre avec peu de succès l'humour du tutu rose aux Wahabites !!!

Ceci dit, ces cartes sont du grand n'importe quoi tout de même ! On dirait même un jolie tentative pour que tous les blogueurs cités fassent un lien et augmentent un peu le succès de la cible :-) Bah oui quoi on n'est quand même pas dupes...

Ceci dit aussi, mon blog est tout autant sinon plus un blog d'opinion qu'un lieu de geek et gadgets.

Tuesday 13 March 2007

mySql problems

mySql going up and down on some operations, it's sometimes impossible for me to reach my blog administration interface. So don't worry if you see this place too quiet to be true...

Monday 26 February 2007

Away

Away in Rome for the rest of the week. No internet access.

Je suis à Rome pour le reste de la semaine. Sans connectivité Internet. Et pour une fois, avec mes traditionnels nocciola/poire/melon, je vais prendre une boule de glace au chocolat chez Giolitti après un vrai ristretto qui coule au goutte à goutte pendant que j'attends au comptoir ;-)

Administrativia

Note : @glazman.org and @disruptive-innovations.com emails suffer big problems since yesterday and POP/IMAP/SMTP access go on and off all the time. Right now, it's off and I just can't retrieve my email by POP/IMAP and webmail is horked too.

Tuesday 5 December 2006

Même pas fait exprès !

2'300'000

Saturday 25 November 2006

Outage and slowdown

The glazblog was unreachable between 10:00am (GMT+1) and 03:45pm. Sorry for that.

By the way, I'll spend the whole coming week in Tokyo for the W3C's Advisory Committee Meeting, and I won't blog a lot from there. See you in a week's time.

Tuesday 7 November 2006

Le vieux con vous salue bien

En fait, il faudra un jour que la "blogosphère" arrête de se regarder le nombril et se rende compte qu'au-delà de l'explosion du phénomène "un usager - un éditeur", l'arrivée des blogs a eu aussi pour résultat une augmentation incroyable du nombres d'emmerdes sur l'Internet... Quand Usenet a commencé à se démocratiser, vers 1992-93, on avait déjà eu le même phénomène. Avant cela, les flame wars étaient pratiquement inexistantes. Les chieurs, rarissimes. Certes, certes, il y avait déjà des importuns utilisant la messagerie, mais d'une part la diffusion limitée par construction de ce medium suffisait à restreindre les conséquences, et d'autre part l'absence quasi-totale à l'époque d'anonymat éliminait assez naturellement les chieurs. Le chieur est courageux, mais rarement au point de donner ses coordonnées.

Sur le Web, sur les blogs, c'est pareil. On était tranquilles. Au début au moins. Et puis comme pour les news en 1992, monsieur-tout-le-monde a commencé à avoir accès au Web, et à y publier. Les impétrants ont été séduits par la facilité, la décontraction mais surtout l'instantanéïté. Les sources d'information qu'on supposait que je lisais ont été rapidement multipliées par quatre. Quoi, quoi, tu n'as donc pas encore répondu au message privé de Machin sur le forum Truc que tu ne visites pas ? Mais mais fais quelques chose !

Dans la foulée, le ton s'est durci. Les premiers conflits sont arrivés. Et hier, un blogueur célèbre dans le monde entier m'a dit (traduction personelle) "les blogs c'est de la merde, je songe à tout arrêter". Et il a entièrement raison.

Oui, c'est de la merde, à de rares exceptions près. Tant qu'on publie pour les autres et pas pour soi, c'est de la merde, sauf si on en fait son activité principale ; comme un journaliste indépendant quoi... 99.9% des blogs sont a jeter. Je viens d'en avoir un exemple consternant hier, une attaque personnelle franchement dégueu contre moi. Encore une. Cela finira au tribunal, au moindre dérapage. J'en donne ma parole ici.

Depuis que les blogs existent et que certains les considèrent comme une zone de non-droit, les soucis ont explosé : enseignants insultés et dénigrés publiquement, vie privée étalée, appels à la violence, diffamation, désinformation flagrante, insultes en tous genres, plagiats. On en arriverait presque à oublier le spam, somme toute un problème archi-mineur dans cet océan de saloperies.

Alors les blogs, merveilleuse avancée poussant le citoyen dans un océan d'information dans lequel il est partie prenante, ou source de nos plus gros soucis au quotidien ? Les deux, sans aucun doute. Et c'est ce qui me gêne, la raison pour laquelle les commentaires sont désormais fermés et le resteront ici. Notre vieux rêve à nous, les early adopters, les vieux cons diront certains, d'un lieu non seulement de convivialité mais également de confiance a fait pschitttt, si vous me passez l'expression.

Cheminement normal. Quand le 3611 et le 3615SNCF ont fait irruption dans ma vie, il y a bien longtemps, j'ai immédiatement perçu une avancée majeure. Une information à jour en permanence, chez soi, wow. Et puis 3615Ulla est arrivé, et plus rien n'a vraiment été comme avant. Sur le Web, c'est pareil. Exactement pareil. On a des millions de 3615Enfoiré.

Le vieux con vous salue bien.

Thursday 19 October 2006

Plop

Ce qui est très bien avec la fermeture définitive des commentaires ici, c'est (1) que les imbéciles ne peuvent plus laisser de lien vers leur propre site et cela me réjouit de ne plus faire de la pub pour des gens pareils (2) qu'ils sont obligés de publier leurs conneries sur leur propre blog, et du coup ils hésitent à se ridiculiser à ce point. Bon, pas tous, je viens d'en avoir une preuve il y a quelques minutes. Con. Très con. En fait, au jeu du plus con, il n'arriverait même pas premier : trop con.

Saturday 14 October 2006

Over

Starting today, comments are forever closed on this blog. If you want to comment on a post, do it by private email. I'll read everything, but don't always expect an answer. Call me a dictator if you're stupid enough to spend time on that matter. You can even write it on your blog, if you really want to prove the world you're a moron. This blog is, as I always wrote, strictly mine and I am fed up with hosting people I would not shake hands with in this blog's comments. To these ones, go to hell, go there now. To the others, sorry, but I have no more time or will to chase the trolls ; drop me email and blame them.

Thursday 12 October 2006

Nombrilisme débile

Blogosphère, blogeoisie, barons, blogs francophones les plus influents, technoranking, j'en passe et des meilleures... Comment dire ? Ah oui, voila : ras-le-bol. Sans aucun intérêt, si ce n'est de faire tourner la blogosphère, la blogeoisie, les barons, les blogs francophones les plus influents, et le technoranking. La boucle est bouclée.

Si vous avez pensé plus d'un millième de seconde que je participe moi aussi à cela par le présent post, premièrement vous êtes un sacré trolleur, deuxièmement vous avez tort.

Friday 22 September 2006

En une phrase ? Encore plus fort, en un mot : consternant

" bah oui, comme je suis Grand d'Espagne, cela me donne le droit de rentrer à cheval dans les églises, mais je n'ai pas encore trouvé quoi en faire " -- Frédéric de Villamil, qui n'a pas assisté à une seule minute de ParisWeb2006 hier mais se permet ça.

UPDATE: dans un vaste mouvement de courage, neuro a mis a jour son titre, qui était originellement "ParisWeb 2006 en une seule phrase". Et c'est cela qui m'a fait réagir. Son post nocturne était le premier article publié "in vivo" sur ParisWeb2006, visible en tête de gondole sur technorati, et en donnait une image déplorable. Accessoirement, sortir ma phrase du contexte est lamentable. Le contexte était le suivant "Non, je ne trolle pas ; troller, c'est mettre le foutoir volontairement et faire exprès d'initier l'engueulade. Je ne fais jamais ça. Je donne mon opinion, pas pour démarrer des guéguerres, mais juste pour me faire plaisir, je publie juste pour moi, depuis l'âge de neuf ans".

Alors que j'ai supporté la grandeur d'espagne, le rappel des 120 ex-copines énamourées, les photos de la gentille Laurence uniquement sur son décolleté en lui disant "quel beau sourire", les chevilles monstrueuses du mec qui se fait embaucher en 48 heures via son blog et pinger par google, et surtout les blagues de salle de garde de classe de sixième, avoir une cystite blogueuse nocturne comme il l'a fait était stupide, et désagréable au moins pour ParisWeb2006 sinon pour moi. Eût-il mis tout de suite son titre actuel, je n'aurais pas râlé.

UPDATE 2 : tiens, dans le même grand mouvement de courage précédemment cité, les photos plongeantes du décolleté du sourire de Laurence ont disparu...

- page 2 of 5 -