Très concrètement

Vous n'avez jamais remarqué que le monde est divisé en deux ? Si, si, je vous assure. D'un côté ceux (et celles) qui peuvent discuter normalement et ceux (et celles) qui peuvent être interviewés normalement, et de l'autre ceux (et plus rarement celles) qui ne peuvent s'empêcher de dire à tout bout de champ "très concrètement" ou "très simplement", en général accompagné d'un petit geste interruptif de la main. Ce type d'attitude, qui m'a profondément horripilé ce matin alors que je regardais sur france2 l'interview d'un escroc^H^H^H^H^H^Hpoliticard, est en fait très significative de la manière dont une personne considère son entourage et ses auditeurs. Quand on me dit "très concrètement", j'ai vraiment l'impression d'entendre "puisque vous êtes de toute manière trop con pour que je vous donne une explication sérieuse, voila du pré-mâché pour hydromicrocéphale". Mais je me trompe sûrement. Très concrètement.