Decoder une (grosse) Raffarinade et l'ignorance des journalistes qui en parlent

Le premier Ministre français, notre (trop) cher Raffarin, vient de faire très très mais alors TRES fort. Il a déclaré que "la croissance subit une inflexion". Hum. Cela signifie donc que la dérivée seconde de la croissance aurait changé de signe. En clair et décodé, voici donc que cela signifie:

  • soit la décroissance de la croissance s'accélère, ie la croissance chûte de plus en plus vite,
  • soit la décroissance de la croissance ralentit, ie la croissance continue de chûter mais cette chûte se ralentit.

Comme on le voit, dans les deux cas, la croissance continue de chûter, c'est ça un point d'inflexion. On est bien loin de deux analyses sur cette Raffarinade lues dans la presse écrite au cours des trois derniers jours et qui affirmaient "une reprise sensible de la croissance".