Treizième tribu

Je viens d'entendre sur France Info, parce que j'aime bosser avec la radio, une interview tout simplement hallucinante de J.Kahn du Consistoire Israëlite de France, le machin qui se veut représenter les juifs de l'Hexagone, qui s'exprimait à propos du récent incendie criminel d'une école religieuse juive en banlieue parisienne ... Kah déclarait avant toute chose, je cite de mémoire, que "Le gouvernement et les media français devraient arrêter de démoniser (sic!) l'état d'Israël pour lutter contre l'antisémitisime".

Cette phrase me choque profondément car il faudrait surtout que le CRIF arrête de prendre des vessies pour des lanternes, c'est-à-dire de confondre Judaïsme et Israël, Juifs et Likoud, et, disons-le clairement, Sharon et démocratie. La France a à la fois un passé glorieux (le premier pays où les juifs ont couru libres, pour paraphraser Desproges, par la grâce de la Révolution de 1789) et de grosses ombres au tableau (il suffira de citer ici Dreyfus, Vichy, L'Oréal et Le Pen). Mais les petites frappes qui posent simultanément des cocktails molotov et problème verraient leurs vils motifs s'éteindre si le CRIF et les extrêmistes du Betar (ils seraient cathos, ils seraient au GUD) mettaient un bémol pointilleux à séparer Judaïsme et Israël. Par exemple, lors de la manif silencieuse contre la profanation de Carpentras, il n'y avait AUCUNE banderole. Sauf les tarés du Betar avec un drapeau israëlien de 4 mètres sur trois! Après tout, on demande bien au recteur de la Mosquée de Paris de se démarquer du Maghreb et d'affirmer que les musulmans de France sont Français d'abord. Alors pourquoi faut-il que les juifs aient un avis public à donner sur Israël ? Vivons heureux, vivons silencieux. Vous vivez ici ? Arrêtez de faire comme si vous viviez là-bas. Ou alors allez-y.

Accessoirement, je dénie tout droit à une vieille baderne likoudisante comme Kahn le droit de me représenter en aucune manière. Et qu'il ne vienne pas me dire que je ne suis pas juif parce que je ne suis pas religieux. Ma famille a bien essayé de donner cet argument aux SS de Treblinka mais ils n'ont pas été trop réceptifs.