Prétexte à baby-boom

Et blam dans le visage de la libéralisation de l'énergie une fois de plus. Comme d'habitude aux USA, on apprend que le gigantesque blackout électrique récent n'a pas été causé par un attentat, ni par une explosion, ni par une erreur humaine directe, mais tout simplement parce que les compagnies privées d'électricité américaines ont rogné sur le budget d'élagage des arbres autour des lignes... Un problème bien connu en Californie, où PG&E devant faire face à des investissement lourds sur trente ans a coupé tous les autres crédits, y compris ceux de l'élagage. Et ça a donné le gros blackout d'il y a quelques années... Il y a régulièrement des localités privées de courant en Californie parce l'élagage n'est pas fait depuis plusieurs années et ooops, un arbre mord sur une ligne haute tension, badaboom.

Et l'Union Européenne veut libéraliser l'énergie ? Quelle vaste blague.