Donc, pour lutter contre le tabagisme des djeunz et interdire réellement la vente de cigarettes au moins de seize ans, les buralistes vont désormais pouvoir demander la carte d'identité du client. Si je suis tout à fait d'accord avec le but, je m'interroge profondément sur la légalité de la chose. On ne peut contrôler l'identité que par délégation d'un OPJ me semble-t-il. Il y a tolérance pour les opérations bancaires, en particulier la remise de chèque. Mais de quel droit un buraliste va-t-il pouvoir exiger d'un mineur (abus d'autorité, au sens juridique du terme ?) de présenter une pièce d'identité ? Le buraliste n'est-il pas exposé à une attaque pour refus de vente d'un majeur qui n'en aurait pas l'air et qui n'aurait pas ses papiers sur lui ?

Je suis fondamentalement contre toutes ses mesures qui, si elles ont un bon fond, restreignent notre liberté. Et laisser les buralistes, qui ne sont souvent pas les derniers de la droite radicale, disposer d'un droit et devoir de contrôle des papiers me semble exorbitant.