Je viens de prendre connaissance, grâce aux commentaires sur mon blog, du message posté sur NvuFR. Je tiens tout de suite à noter que personne dans NvuFR n'a eu le culot de me prévenir par mail, ce que je considère comme parfaitement GROSSIER. Dans ce qui suit, les DT sont extrait du site, les DD sont mes commentaires

Désolé, mais nous avons décidé d'arrêter de maintenir la traduction de nvu...
Ah. Décision étrange, mais je pense, j'espère, que je vais comprendre pourquoi plus bas...
Le projet présentait beaucoup de problèmes quant à la traduction, à cause du developpeur unique qui se fermait complètement à la communauté et qui avait produit un logiciel avec pas mal de défauts de conception interne rendant difficile la traduction (non respect des règles quant à la localisation) ce qui nous a obligé à passer des heures à chaque version pour retrouver les derniers éléments à traduire. Pour certaines parties nous avons passé des heures, uniquement pour trouver un seul élément à localiser...
Le développeur unique qui se ferme à la communauté ? C'est soit un gag soit une insulte...  Quant aux défauts, certes, Nvu n'est qu'un logiciel en devenir. Vous avez passé des heures sur des éléments à traduire ? Je ne peux que vous répondre, que j'ai passé des CENTAINES d'heures à coder. Que je suis, comme n'importe lequel des développeurs, obligé de prioritiser les tâches, et qu'au vu de ce que j'ai sur ma TODO liste, les micro-bugs de localisation ne sont PAS prioritaires. Entre "le site manager fait planter l'appli" et "CSS rule n'est pas localisé dans CaScadeS", mon choix est vite fait. Je ne suis QU'humain, avec 24 heures par jour maximum, et j'ai AUSSI une vie privée.
Après avoir prévenu plusieurs fois le développeur, après avoir entendu n'importe quoi lorsque ce dernier a annoncé qu'il était au courant qu'il restait une petite dizaine d'éléments localisables mal placés (+120 à mon compteur). Après avoir appris qu'il était seul, après avoir constaté, qu'il ne répondait pas à ceux qui lui indiquait des bug (2 réponses sur 135 messages). Après tout cela j'en ai conclu qu'il refusait de s'ouvrir à la comunauté, et vu le rythme soutenu de sortie des versions, mais en sachant qu'entre deux versions les nouveautés son très limitées. Vu que cela va s'accélérer par la suite, quasiment une version par mois jusqu'à la 1.0, qui n'auras pas été relue corrigée, qui n'aura profité d'aucun des avantages du libre en la matière... J'en suis arrivé à la conclusion qu'il fallait que Monsieur lâche le projet et le rende enfin au libre...
135 messages ??? Postés où ?!? Par qui ?!? Pas dans ma boîte aux lettre en tous cas. Quant à la liste nvufr, elle est comment dire plutôt dépouillée. 120 erreurs de localisation sur combien de strings en tout ? Et je suis content d'apprendre que les nouveautés sont très limitées entre deux versions. Cela me semble a minima très gonflé, a maxima franchement dégueulasse en regard de la Change List publiée à chaque version. Quant à mon refus supposé de m'ouvrir à la communauté, c'est de la connerie pure et simple. Je signale au courageux auteur de ces lignes que l'Aide en ligne de Nvu 0.60 est une contribution externe. Que Benjamin Smedberg m'a colossalement aidé pour le futur passage au codebase de Firefix 1.0. Et puis merde. Arrêtez de râler et envoyez des patches. Vous avez le source, vous savez où sont les problèmes et vous savez comment les résoudre. Mais c'est bien plus facile de dire "y'a un problème, comment c'est pas encore corrigé ?", bien entendu...
Malgré tout cela nous avons cru en ce projet, nous pensions que cela n'était que passager. Qu'un jour mozilla.org allait enfin recupérer le projet, pour lui donner toute l'ampleur qu'il mérite, car nous étions sûr que nvu avait la capacité à concurrencer à terme des outils tel que Dreamweaver...
Encore une fois, j'ai commencé le boulot de production des patches pour bmo mais je n'ai QUE 24 heures par jour. Je suis en contact CONSTANT avec la Mozilla Foundation. Je peux donc AFFIRMER que ce qui précède relève de l'affabulation la plus totale, et que son auteur ferait mieux d'avoir CONFIANCE en son voisin plutôt que de voir le diable à sa porte en permanence.
Mais voilà, nous venons d'apprendre que le seul développeur qui ferme complètement son developpement a pour vrai but non pas de faire un bon logiciel libre et gratuit profitable au plus grand nombre, mais de sortir une version payante... Ce n'est pas un logiciel libre, mais un shareware, avec une version libre et gratuite mais, comme tout bon shareware, limité en fonctionalités, avec un éditeur css non fonctionel et plein de limitations comme cela. Puis une version payante (pour rappel, je me souviens avoir lu sur son blog qu'il prônait les licences mpl car elles permettaient d'associer au logiciel du code propriétaire or il faut savoir qu'avec la mpl aillant le droit de redistribuer gratuitement). Il va donc vendre une version qui sera sûrement fermée avec des licences non libres pour tout ce qu'il apportera en plus...
Là, c'est le comble. Je suis désormais un vilain. Oui, j'envisage sérieusement de faire des ajouts PROFESSIONNELS à Nvu. Pour plusieurs raisons : leur développement demandera un temps considérable, et il faut bien que je gagne ma croute. Je rappelle que moi je ne suis plus payé par une autre boîte et que je ne fais plus de code sur mon temps libre. Si je ne trouve pas un modèle me permettant de bouffer, je ferme la boîte, je cherche un boulot et goodbye Nvu. Si vous n'êtes pas d'accord avec la MPL, vous n'avez rien à foutre dans Mozilla, ni dans Nvu. Je ne souhaite également pas que vous continuiez cette localisation si le fait que la MPL permettre le produit commercial dérivé ne vous plait pas. Du vent. Et ce n'est pas parce que cela contrecarrerait mes projets. C'est juste parce que la MPL est le FONDEMENT même de Mozilla.org. Si vous n'êtes pas d'accord, passez votre chemin.
Et maintenant j'imagine que s'il refuse d'ouvrir son logiciel à la communauté, ce n'est même pas parce qu'il n'aime pas travailler avec d'autres, c'est tout simplement pour empêcher Nvu de se développer trop bien ! Il faut que la version gratuite soit limitée pour que l'on achète la version payante...
C'est RIDICULE et ce paragraphe ajoute l'insulte à l'injure. Je suis très choqué par ce comportement __minable__. L'auteur de ces lignes mérite une bonne cure de Prozac - et une année éloigné(e) de tout ordinateur et connectivité.
Rêve ou réalité, je ne sais pas, peut-être que je me trompe totalement dans tout ce que je dis, peut-être qu'il n'en est rien et que je n'ai rien compris.
Décidément, cette semaine, j'aurais eu mon lot de connards m'insultant avant même que de sav oir s'ils ont raison ou pas de le faire. Et j'en ai RAS LE BOL !!!
Toujours est-il que travailler à traduire et distribuer gratuitement un logiciel qui n'a pour seul but de devenir payant et pour la communauté une version limitée et pas finie n'et pas très exaltant. Dans une telle perspective nous avons tout simplement décidé d'arrêter les frais ici. Je ne vais pas travailler pour qu'une seule personne en profite. Le libre c'est une communauté, je travaille pour moi et pour les autres. Si cela devient travailler pour lui, nous nous disons non.
Il faut arrêter le délire, je n'ai rien d'autre à ajouter. C'est tellement stupide... Même tout le boulot fait autour de RelaxNG sera 100% ouvert.
Attention, que l'on se fasse de l'argent par Nvu ne me dérange pas du tout. Ce qui me dérange c'est que cela ne profite qu'à une seule personne qui ne rendra quasiment rien à la communauté. Travailler pour qu'il puisse vendre 1000 boîtes en France et ainsi pouvoir changer de voiture, moi je dis non.
QUOI ?!? Mais ce type (ou cette nana, je ne sais pas qui poste ces conneries) a abusé de la 1664 ou quoi ?
Pour rappel, Nvu est basé sur le Composer de Mozilla, ce qui veut dire que +90% du code existait déjà. Lui, n'as pas apporté grand chose et les développements interessants futurs seront sûrement réservés à la version payante.
Pour rappel justement, je faisais déjà partie de l'équipe Composer de Netscape qui a produit les 90% en question. Quant au "pas grand-chose", je me tamponne de ce commentaire de néophyte. La profonde considération de personnes qui CONNAISSENT vraiment le code de l'éditeur ou le monde de Mozilla, Simon Montagu ou Bart Decrem pour ne pas les nommer, me suffit amplement. Simon m'a dit qu'il trouvait l'appli superbe, et même si le commentaire me ferait plaisir de n'importe qui, cela me touche encore plus parce que LUI il sait le travail que cela représente.
Donc, la dernière version traduite par nos soine sera la 0.50 pour linux et windows et la 0.41 pour mac, que nous continuerons à distribuer...
C'est débile et contre-productif. Vous n'avez rien compris, à un point que vous me faites pitié... La 0.7, qui je l'espère sera basée entièrement sur FF1.0, va imposer l'usage du répertoire composer/locales comme Firefox et Thunderbird ont browser/locales et mail/locales. La localisation en sera donc grandement facilitée. Mais bon, visiblement votre décision est prise, le droit à l'imbécillité est heureusement inaliénable.
Si des personnee malgré ce que nous venons de dire sone tout de même interessées pour reprendre la traduction, il n'y a aucun problème, tout ce que nous avons fait respecte la mpl, vous pouvez donc le récupérer sans aucun souci... Et si vous le désirez, vous pouvez même vous renseigner pour me dire comment demander à mozdev pour transférer un compte (ps : s'il y a un courrier en anglais à faire, si vous pouviez me le faire, car si c'est moi, ils ne comprendront rien...)
Tout ce que j'ai fait respecte AUSSI la tri-license de Mozilla et je ne comprends pas votre problème. N'IMPORTE QUI peut immédiatement reprendre la totalité de Nvu pour sortir sa propre version, librement. Et merde, je ne sais même pas pourquoi je rabache ça, vous me faites vraiment chier. J'ai envie de tout abandonner, vous me les gonflez à un point que cela donne une idée de la profondeur de la Fosse des Philippines.
Nous sommes vraiment déslés, voire dégoutés de devoir en arriver là. Mais si un jour Nvu est enfin récupéré par une équipe sérieuse, alors là, nous envisagerons sûrement de reprendre le travail...
Le dégouté, c'est moi. Et je reste poli. Croyez-moi, les mots d'oiseau cités plus haut, ne sont rien, j'ai failli être beaucoup plus grossier que cela. Je n'ai que mépris pour la méthode, l'attaque ad hominem, et pour les propos, lamentables.

Note spéciale pour Jojoba qui a posté la note de bas de page "Ce texte n'engage que toi (puisque tu l'as écrit) même si sur certains points je suis d'accord.". Non, puisque ce texte a été publié par NvuFR, il engage tout NvuFR. Vous avez fait très forts. Vous me dégoutez. Et vous êtes totalement ridicules. Et je l'avoue, j'espère ridiculisés. Je l'ai déjà dit, Tristan s'en souvient avec émotion : il y a ceux qui font et ceux qui font chier. Vous venez clairement de rallier la seconde catégorie. Encore bravo.

Note for english speaking readers: http://nvufr.mozdev.org accuses me of keeping the project mine, closing it and refusing external contributions. It also considers I have no right to prepare, for a long-term future, commercial "pro" extensions to the product. I find it extremely shocking, and this goes far beyond normal criticism. For the second time in less than a week, I have to face insults for my work. And sorry to say, this was HARD work. I am fed up with it, I am fed up with this project when I get such assholes' reactions. I am __really__ fed up with it.

Update : j'oubliais un détail... Linspire et moi avons reçu des dizaines et dizaines de demandes sur Nvu en français; on est les a _toutes_ redirigées sur NvuFR en faisant l'apologie de leur travail. Je me contenterai donc désormais de donner l'URL, sans commentaire.