Ceci est donc le premier vrai post de la catégorie Saint-Germain en Laye. Parce que des choses à dire sur cette ville, en bien ou en mal, il y en a plein. Je vais d'ailleurs commencer par une de chaque.

  1. Il y a à Saint-Germain en Laye un nombre incroyable de boulangeries, rapporté à la taille de la ville. Vraiment du délire. On sent que les gens ici sont friqués, et sont prêts à payer leur patisserie cher. Le prix de la baguette atteint des sommets. Certaines boulangeries ne font d'ailleurs plus de baguette du tout, ça ne rapporte pas assez, et se concentrent sur les pains "de tradition", beaucoup plus porteurs en euros par kilo. A 1.05€ la baguette de tradition qui fait les deux tiers de taille d'une baguette normale, on touche à l'extorsion de fond. En plus, le pain n'est en général vraiment pas terrible, sèche en quatre heures. Un soupçon d'humidité dans l'air, et paf, vous avez un beau caoutchouc. Donc, tout ça pour vous dire qu'il y a à Saint-Germain en Laye une et une seule boulangerie dont la baguette est délicieuse, quelque soit le temps, quelque soit l'époque. Où le personnel est toujours souriant et aimable et où les prix ne sont pas un coup de bambou dans la nuque. Où les patisseries restent simples ET délicieuses. Cette boulangerie n'est pas dans le centre de la ville mais au coeur du quartier du Bel-Air, à deux pas de la nouvelle gare SNCF. C'est "Au délices de Marie". Voila, c'est tellement bon chez eux que ça mérite d'être dit (Laurent peut confirmer...). Achetez une baguette qui sort du four à 18H30 et je vous garantis qu'elle n'arrivera pas inentamée chez vous tellement ça sent bon et ça croustille.
  2. La Poste à Saint-Germain en Laye est une catastrophe. Vraiment.
    • les facteurs déposent souvent des avis de passage dans la boîte aux lettres sans sonner chez vous pour ne pas perdre de temps
    • passent à 08h35 (avec témoin) mais indiquent sur l'avis de passage 11h00 parce que c'est l'heure de plus grande probabilité d'absence, apparemment. Il semblerait qu'ils fassent cela sur recommandation de leur hiérarchie (dixit un préposé d'un des bureaux de Saint-Germain), pour optimiser les temps de tournée. Au détriment du destinataire.
    • je ne compte plus les courriers perdus, où arrivés avec des retards CONSIDERABLES, y compris des chronopost, des colissimo suivi et tout et tout
    • les mentions "laisser au gardien en cas d'absence" sont souvent ignorées, occasionnant encore retards et attente à la poste centrale
    • des chauffeurs de la poste centrale se sont fait arrêter et retirer des points de permis pour conduite dangereuse en centre-ville. Ils roulent vraiment comme des cinglés, passant parfois à 70 km/h dans une ruelle à proximité d'une école, grillant priorités, stops et feux rouges, manquant souvent de renverser des piétons en train de traverser sur les passages piétons. Les véhicules de livraison de la Poste font aussi souvent la course ensemble, genre le premier accélère à fond pour voir si le second va suivre et ne pas se faire bloquer par le feu rouge. Quand on vient se plaindre au responsable de la distribution à la poste du bel-air où sont basés les véhicules, on se fait engueuler par le fonctionnaire bien typique "ne me dites pas comment je dois gérer mon équipe hein!". La sortie du parking de la Poste au Bel-Air est un endroit TRES dangereux, tant pour les piétons que pour les véhicules roulant dans la rue. Un jour, il y aura là un accident très grave, tout le monde le sait. Ils roulent trop comme des malades pour que cela n'arrive pas.
    • aux heures de plus grande affluence, typiquement entre midi et deux, il arrive qu'un seul guichet soit ouvert à la Poste centrale de la Place du Marché, occasionnant des files d'attente vraiment délirantes, alors que le bureau secondaire du Chateau est accessible mais gère moins les colis et recommandés.
    • ma réservation de timbres m'a été annulée sans avertissement, ils n'ont même pas trace de moi comme client. Ils ont poussé jusqu'à me demander 5 fois si c'était bien à cette Poste que je réservais des timbres...
    • les recommandés repartent à l'expéditeur exactement 15 jours après réception. Même en période de vacances, de fêtes de fin d'année. J'imagine que pendant les vacances d'été, les nombre de Rec avec CR qui repart est très élevé. C'est complètement dingue, improductif, inadapté au rythme de vie de 2005. Il parait que c'est la Loi. La Loi a le droit d'avoir besoin d'être changée. Le receveur local a aussi le droit d'être moins royaliste que la Reine et moins con.

Prochaînement dans cette rubrique, les nouvelles gares SNCF et leur impact local, puis un article bref sur Emmanuel Lamy, le maire de la bourgade.