Il y a décidément ceux qui font, et ceux qui font chier. J'emmerde le politiquement correct, dont ce pays crève, et pas à petit feu. Un con est un con, et l'appeler autrement n'y changera rien. Un article de merde est un article de merde est l'appeler autrement ne changera pas son contenu.

Quant à la hargne, certes (et l'auteur de ce commentaire-là fait facilement partie de "ceux qui font"). C'est elle qui me fait coder trois projets en même temps en donnant deux confs à Petaouchnok, c'est elle qui me fait survivre, c'est elle qui me fait avancer. C'est elle qui fait ma compétence, et c'est elle qui fait défaut en France. Elle m'a fait parler d'un article de merde, de bêtise, d'incompétence, d'ignorance et autres qualifications du même genre. Et comme je suis absolument convaincu que c'est vrai, je ne vois aucune raison au monde de le dire différemment. Les caches-misère, très peu pour moi. Ceux qui ne sont pas capables de dire "merde" quand ils le pensent sont des hypocrites.