Documentaire profondément choquant ce soir sur M6. En tous cas, pour moi. J'ai essayé dans le passé de faire avec mes modestes moyens ce que je pouvais pour aider l'Emploi. Pendant ce temps-là, l'ANPE et les ASSEDIC déconnent totalement. Qu'on en juge:

  • Les agents de l'ANPE, ceux que vous recontrez lors de vos entretiens, n'ont que rarement une formation associée à leur métier. Ils sont totalement débordés par le nombre. Or les modifications en cours à l'Unedic vont obliger les agents de l'ANPE à recevoir mensuellement chaque chômeur dont ils ont la charge !!! C'est dans l'état actuel de l'ANPE rigoureusement impossible.
  • Pour un employeur souhaitant passer une annonce à l'ANPE, c'est un parcours du combattant. Pas de ligne directe dédiée, balade d'interlocuteur en interlocuteur. Lamentable.
  • Les ASSEDIC ne contrôlent le dossier des nouveaux inscrits que de la manière suivante : ils prennent le SIRET du dernier employeur et vérifient que l'entreprise existe bien !!! Il n'y a aucun liaison directe et immédiate avec les URSSAF pour vérifier, sur la base du numéro de sécu comme c'est compliqué, que des cotisations ont effectivement été versées au cours de n derniers mois. Il n'y a pas besoin, pour préserver la confidentialité de l'information, que les ASSEDIC aient accès aux détails. Il leur suffirait d'obtenir un booléen ! "Dispose des cotisations suffisantes au cours des 24 derniers mois" ou "Ne dispose pas des cotisations suffisantes au cours des 24 derniers mois". Comme cela n'existe pas, il y a des fraudes MASSIVES aux ASSEDIC, et ces fraudes financent parfois des groupes mafieux touchant au trafic d'armes et de stups !!! On croit rêver, mais non, il n'y a aucun autre contrôle que l'existence du SIRET...
  • les agents ASSEDIC insistent sur le fait qu'ils ne font aucun contrôle et qu'ils ne sont pas là pour cela. Ils ne sont là que pour je cite "accompagner les chercheurs d'emploi".

Tant d'incompétence me sidère. J'ai beau avoir un certain background en incompétence franchouillarde para-administrative, je n'arrive pas à croire qu'on soit AUSSI nul que ça volontairement. Tout ce qui précède amène finalement à laisser volontairement une bonne frange de la population toucher les ASSEDIC pratiquement sans contrôle. Il faut une soupape de sécurité Sociale, c'est ça ? Mieux vaut ne pas regarder, ne pas contrôler, éviter à tout prix une plus grande paupérisation et par là-même une quasi-guerre civile bien pire que les récentes émeutes ? Comment est-il possible que les ASSEDIC ne pingent JAMAIS les URSSAF pour contrôler la véracité d'un dossier d'inscription ?

Je suis effondré par la construction URSSAF/ASSEDIC/ANPE. Cette hydre à trois têtes est une aberration complètement à côté de ses pompes. Eh, Yves Jego, si vous me lisez, que va donc faire votre grand copain Nicolas Sarkozy pour réformer cela ? Oui, concrètement ? En face de nous, un bordel incroyable. Qu'allez-vous faire ?