Note to english speaking readers : the Music Industry is pushing hard on the French Government to ban free software, and threatens to sue people releasing source code !!!

C'EST ENORME et c'est un SCANDALE !!! Lisez attentivement ce document et faites comme moi, téléphonez ou écrivez votre désaprobation à la SACEM par mail à communication@sacem.fr .

Madame, Monsieur,

Je viens d'apprendre par la Free Software Foundation France que le SNEP,
la SCPP et la SACEM ont récemment menacé les auteurs de logiciels libres
de P2P de poursuites, et manoeuvrent pour faire interdire
la publication du code source des logiciels. Je suis le dirigeant d'une
entreprise de Logiciels, dont le modèle est entièrement fondé sur
le Logiciel Libre, et je trouve l'attitude du SNEP, de la SCPP et de
votre organisme SCANDALEUSE.

Tout d'abord, un logiciel est une oeuvre au même titre qu'un livre ou
une musique. Il appartient entièrement à son créateur d'en disposer ou
pas, et il serait une HONTE que vous, les chantres du Droit d'Auteur,
osiez interférer avec ses droits à disposer de sa création.

Autant je peux parfaitement concevoir que vous souhaitez protéger VOTRE
industrie musicale, autant il est inacceptable - il m'est inacceptable -
que vous mettiez en DANGER un AUTRE secteur industriel pour cela, le
mien, celui du Logiciel.

Je tiens donc à vous exprimer mon mécontentement le plus total par le
présent message, qui sera copié in extenso sur mon site personnel,
http://glazman.org/weblog . J'appelle également par le présent message
tous ceux qui sont contre le projet de loi DADVSI (droits d'auteur et
aux droits voisins dans la société de l'information) à vous envoyer un
courrier électronique.

Votre attitude lamentable est le plus mauvais des arguments que vous
pouviez trouver contre les pirates. En attaquant aveuglément le
Logiciel Libre, vous donnez des gages à tous ceux qui ne voient en
vous que mercantilisme et profits éhontés.

Le Logiciel Libre dépasse largement les logiciels de P2P. Et quand
bien même vous ne vous attaqueriez qu'à ceux-là, sur quelle
base juridique la SACEM pourrait-elle prétendre à bloquer la
publication du code source de protocoles réseau, qui peuvent servir à
bien d'autres choses que de l'échange d'oeuvres artistiques ?

Sony vient de faire récemment les (gros) frais de pratiques complètement
stupides et contre-productives dans sa lutte contre le piratage. Le
fiasco de leur schema de protection (cassable par un simple bout de
scotch...) et la très mauvaise presse de leur fameux RootKit devraient
vous inciter au moins à la modération, au mieux à la réflexion profonde.
Continuer à attaquer le Logiciel Libre, c'est se mettre à dos entre autre
IBM, qui utilise et développe massivement le Logiciel Libre, Apple,
dont par exemple le navigateur web Safari vient du Logiciel Libre, Dell,
qui distribue désormais ses machines équipées en Logiciels Libres.

C'est aussi vous mettre à dos la plupart des gouvernement européens qui
basculent les uns après les autres leurs administrations vers les
Logiciels Libres. Et l'Union Européenne elle-même qui a des programmes
de soutien du Logiciel Libre.

Êtes-vous prêts à les affronter ? Êtes-vous prêts à vous ridiculiser
auprès de la totalité de l'Industrie Informatique ? Êtes-vous
prêt à subir la mauvaise presse qui ne va plus tarder à arriver ?
Êtes-vous prêts à être montrés du doigt par le monde entier ?

De toutes les actions possibles contre le piratage, vous avez
choisi la plus stupide. Comme d'habitude, ajouteraient certains...
Bonne chance, vous allez en avoir vraiment besoin.

Daniel Glazman
Disruptive Innovations SARL