Staline et Enver Hoxha, en bons tyrans, avaient utilisé la manière forte et bien mal leur en a pris. Mais quand je lis et j'entends depuis hier les réactions à la publication en une par France Soir d'une caricature toute simplette, je ne peux qu'être choqué et souhaiter la disparition au plus vite de cet obscurantisme moyen-âgeux pourfendeur des libertés qu'est la religion en général :

  • le Ministère des Affaires Etrangères français, qui se mêlait de ce qui ne le regarde pas, a déclaré que la Liberté de la Presse doit s'arrêter là où les convictions religieuses des gens sont gênées !
  • sur Beur FM (et oui, il m'arrive d'écouter Beur FM), j'ai entendu les propos suivants, que je cite de mémoire:
    • la caricature est-elle compatible avec la religion ?
    • commenter, caricaturer une religion ou ses signes ne devrait être le fait que des adeptes de la religion en question et pas des autres
  • le directeur de France Soir a été limogé hier soir.

Soyons clairs, je suis en accord complet avec la citation suivante, extraite de France Soir:

" La liberté religieuse, c'est la liberté de croire ou de ne pas croire, de pratiquer un culte en toute quiétude. Mais jamais elle ne saurait se transformer en liberté d'imposer à toute la société les règles relevant d'une seule conviction "

Je me rappelle une BD de Gotlib où il caricaturait tous les grands Dieux, ensemble sur leur petit nuage. Il se foutait allègrement de la tronche de pas mal d'entre eux. Cette BD était hilarante, caricaturale, superbe. Aujourd'hui, Gotlib aurait au moins une fatwah sur sa tête.