Je vais essayer d'être clair, à défaut d'être binaire : Karl, oui, tu m'emmerdes. Tu t'es foutu la moitié des techos du Web (et je ne parle pas des carnetistes qui encensent, à just titre, ton beau blog) à dos à force de donner des leçons en prétendant que ce sont les autres qui en donnent et font tout de travers. Je te le redis, nombreux sont ceux qui trouvent que tu as pêté les plombs au cours des derniers 18 mois.

Je ne vis pas dans l'utopie. Je réussis à mener une relation normale avec une femme. Je n'essaye pas d'avoir une influence morale ou comportementale sur les gens qui m'entourent. Je n'essaye même pas avec mon blog de colporter ma vérité ; je ne tiens mon blog que pour moi, pour satisfaire mon plaisir d'écrire et mettre mes joies ou mes coups de gueule par écrit. Et je le répète, appeler un chat "félin domestique de petite taille" ne change pas le fait que c'est un chat. Donc je dis ce que je pense, et fais ce que je crois bien. LaurentJ, qui a lu ton blog aussi et qui peut difficilement être classifié "binaire" comme tu aimes à le faire, n'a pas pu reprimer un "mais il a bu ou quoi ?".

Je lis encore ton blog, mais effectivement, tu l'as dit, tu m'emmerdes. Tu as essayé de renouer le contact il y a quelques temps après ce superbe épisode, et j'ai décliné en disant "à quoi bon". Tu as raison de dire que nous ne comprenons pas. Je te laisse à ton monde académique et tes envolées lyriques, j'ai du code sur le feu et peu de temps pour des grandes questions "pourquoi" à la mode du Surfer d'Argent, solitaire, incompris et pourtant sauvant le monde malgré lui.