Mais j'aurais pu titrer cet article "Segolène croit-elle vraiment que tout le monde a la mémoire aussi courte ?"... Elle vient de déclarer qu'elle promettait, si elle est élue, "une révolution scolaire", et le rétablissement de "l'ordre juste à l'école". Rien que ça. Sincèrement, Charlemagne va finir par perdre sa barbe fleurie si elle tire à elle la couverture à ce point-là.

Dites donc Ségolène, de juin 1997 à mars 2000, vous n'étiez pas Ministre déléguée à l'Enseignement scolaire par hasard ? Hein ? Et votre bilan de l'époque, il était comment ? Je vais vous le dire : tellement nul qu'Allègre, votre ministre de tutelle qui en général dit ce qu'il pense en se foutant de l'impact, vous a trouvé minable et absente. Votre bilan tient en 4 points,complètement oubliés et pratiquement inappliqués.

Donc désolé, je n'achète pas mais alors pas du tout votre message.