Monsieur José Bové, quand on veut essayer d'avoir l'air présentable pour la prochaîne élection présidentielle, qu'on veut fédérer verts et gauche sur son nom, on ne s'affiche de préférence pas au bras de Dieudonné à une manif de soutien aux sans-papiers de Cachan... On peut également se rappeler que José Bové avait émis l'idée que les attaques antisémites en France contre des synagogues étaient orchestrées par le Mossad...

Beuark.