Entre Jack Lang qui prend ses vessies pour des lanternes, Fabius qui nous joue le retour de la gauche prolétarienne depuis son 300 m2 de la place du Panthéon, Jospin qui pleure en direct, cette andouille de Ségolène Royal qui n'en rate décidément pas une et ose humilier en public une jeune militante, et maintenant Julien Dray qui joue la vierge effarouchée sur le voyage de Sarko aux USA, le Parti Socialiste me fait chier et pas qu'un peu. Se demander comme Julien Dray pourquoi le candidat Sarkozy profite du déplacement du ministre Sarkozy payé sur les deniers publics, c'est oublier le nombre de députés PS qui sont allés en Amérique du Sud récemment pour se faire mousser auprès des président(e)s récemment élu(e)s, ou Lang qui est allé faire son numéro de sauveur en Iran, ou que les fonds secrets tenus par le PS jusqu'en 1993 pour les ministères et 1995 pour l'Elysée n'ont été rendus que par l'Elysée... Eh oui. On a récemment appris que Rousselet, le fidèle des fidèles de tonton, s'était rendu à l'Elysée pour restituer la cagnotte emmenée - et apparemment intouchée - par Mitterrand lors de son départ. Mais quid des autres détenteurs de fonds ? Chacun de grands ministères y avait le droit. Alors le PS, vous voulez reparler encore des deniers publics ou vous voulez essayer un peu d'élever le débat ? Je sais pas moi, on pourrait peut-être parler du programme de Ségolène, si on le retrouve...