" La plupart des experts (56%) pensent aussi que la réalité virtuelle offrira des gains de productivité, mais fera naître de nouvelles formes de dépendances, des drogués des mondes virtuels. Une majorité (58%) de ces spécialistes partagent également l'opinion que d'ici à 2020 des groupes de "refuznik" hostiles à la technologie feront leur apparition et que certains auront recours à des actions terroristes pour perturber le fonctionnement de l'Internet. Diantre.

Un point positif, toutefois, selon 52% des personnes interrogées : chaque individu aura sa chance, dans un monde "aplati" où la circulation de l'information fera s'évaporer les frontières nationales au profit des villes-Etats ou des communautés d'intérêts. Au moins une bonne nouvelle. "