" Si la cour de cassation suit la requête du parquet général, qui s'est prononcé vendredi matin en faveur de l'ancien homme d'affaires (Bernard Tapie), alors celui-ci pourrait toucher 145 millions d'euros de dommages-intérêts dans l'affaire de la revente d'Adidas par le Crédit Lyonnais. Décision lundi.

(...)

L’avocat général Maurice-Antoine Lafortune a estimé que le Crédit Lyonnais avait commis «une faute massive, suffisante» pour justifier l’arrêt rendu de la cour d’appel de Paris." -- Libération