Autant pour la liberté d'expression... Deux jeunes gars ont failli subir les foudres de la justice pour avoir écrit sur une banderolle "Chirac au zoo, libérez les animaux". Le procès POUR OUTRAGE A MAGISTRAT (le Chi en l'occurence) n'a pas eu lieu, uniquement parce que la citation à comparaître devait rapporter les propos outrageants mais ne l'a pas fait... Le Parquet peut encore reprendre l'affaire !

C'était notre rubrique conjointe "on vit vraiment une époque formidable" et "non, la France pré-1968 n'est pas morte".