1. partir en vacances le 13/07
  2. recevoir entre le 13/07 et le 30/07 un courrier daté du 28 juin pour un payement avant le 31/07
  3. rentrer de vacances le 2 août
  4. trouver le courrier, payer immédiatement
  5. donc ne pas tenir compte de la lettre de rappel arrivant en fin de semaine
  6. recevoir peu après une injonction à payer 10% de pénalités de retard plus 4.33€ de frais de traitement
  7. expliquer par courrier la situation et demander l'annulation des pénalités en recours grâcieux
  8. recevoir ce matin un courrier d'accord, mais exigeant le payement des 4.33€ de frais par, je cite, retour de courrier
  9. se dire que (1) le traitement de ce courrier coûtera en tout plus de 4.33€ et trouver que décidément l'administration française mérite des coups de pied assez conséquents au derrière (2) quand on accordera aux entrepreneurs et commerçants en EURL le droit de prendre des vacances ou d'être en longue maladie sans leur tomber dessus à bras raccourcis, on aura fait un grand pas...