Soirée Firefox 2.0
il faudrait venir déguisé !!!
Santé #1

Il y a un an, je parlais de l'Hexomédine transcutanée dont la commercialisation avait été arrêtée à cause, je cite, "de ses problèmes de stabilité" alors que le produit était ancien, utilisé par tous les généralistes. Et qu'il n'y avait aucun équivalent grand public pour soigner un furoncle par exemple. Et bien, MIRACLE, l'hexomédine est de nouveau stable depuis quelques jours, et disponible à nouveau en pharmacie ! Hallelouïah !!! La formule n'a pas changé, la fabrication non plus, le packaging est le même, le prix aussi ! Rien n'a changé mais le problème de stabilité n'est plus là !!! MIRACLE !!!
Santé #2
L'Ercéfuryl n'est désormais plus remboursé qu'à 15% au lieu de 35%. J'attends avec impatience qu'une tête d'oeuf explique que c'est parce que l'Ercéfuryl n'est pas assez efficace... Bande de cons. Au lieu de dire franchement qu'on dérembourse parce que c'est un des produits les plus consommés et dont le coût est supportable pour le malade.
Le jeune loup et le vieux lion

J'ai regardé avec très grand plaisir les deux épisodes sur la vie et l'oeuvre (sic) de Jacques Chirac diffusés cette semaine par France 2. On m'avait annoncé le massacre dès le premier épisode. Et bien non en fait. Dans "le jeune loup", Chirac parait surtout un carrièriste de première, un type plutôt sympa et doué, sans pitié pour ses adversaires mais après tout ce n'est pas mieux dans le monde de l'entreprise. Par contre Marie-France Garaud passe dans ce documentaire pour une peau de vache de première : "Je pensais que Chirac était du marbre dont on fait les statues, il est de celui dont on fait les lavabos". Encore faudrait-il démêler ce qui est de la "politique" et des problèmes de cul dans ce lâchage/lynchage... Dans le second épisode par contre, le bilan est accablant. Epouvantable. Chirac se fait littéralement laminer par "le vieux loup", et il faut terminer l'épisode par une note positive datant de sa première interview pour ne pas laisser un sentiment trop profondément négatif. Mais le bonhomme ne s'en remet pas. Désintégré en plein vol(s) le Chi...

Il y a quand même une conclusion qui s'impose : pour Chirac et d'autres autour de lui, la "politique" se résume à prendre le pouvoir et le garder. La vraie politique, c'est assez totalement secondaire, en fin de compte. Et c'est là que le bilan est le le plus accablant, encore bien plus que sur les 'affaires".

Petit plaisir
faire une mayonnaise maison avec son père pour les crevettes, ouvrir une bouteille bien fraiche de Menetou-Salon blanc, manger une crevette-mayo en s'en foutant partout, boire et dire ensemble "aaaaaah, il est bon"
Ségolène Royal
Travail, Famille, Connerie