Noos... Ou comment faire fuir les clients... Depuis peu, les clients de Noos l'utilisant pour l'accès à l'Internet ont la désagréable surprise de ne plus pouvoir utiliser leur propre routeur WiFi. En effet, Noos semble avoir reconfiguré tous ses modems cables - loués et télé-administrés - en mode no-NAT. Bref, cela interdit tout simplement l'usage d'un routeur ! Clairement, ils ont fait cela pour que les gens respectent la clause "connexion monoposte" et surtout payent les 5€ de surcoût mensuel pour le modem WiFi (60€ par an !!! Le coût grand public d'un routeur WiFi de base !!! Bande de voleurs....).

Or il semblerait que cela a surtout l'effet inverse : tous les usagers qui étaient déjà munis d'un routeur WiFi parce qu'ils disposaient d'une connectivité ADSL à une époque où les FAI n'avaient pas d'offres WiFi, ou qui ont préféré acheter leur propre matos à 60€ une fois pour toutes au lieu de le louer une fortune, et bien tous ceux-là commencent à fuir Noos comme la peste. Leur connectivité via WiFi ne marche plus, il est hors de question qu'ils payent 5€ par mois parce que Noos bloque volontairement leur routage, donc ils abandonnent le cablo-opérateur Noos. Et reviennent à l'ADSL.

Wow. Bravo, ça c'est du marketing de haute voltige. Quel est le crâne d'oeuf qui a imaginé une imbecillité pareille ? Il est à virer d'urgence ! Non parce que franchement, vouloir gagner des sous en plus, ça part d'un bon sentiment ; mais le but, c'est en général aussi de garder les clients, non ?

Nota bene : j'ai passé deux heures chez des copains cet aprèm à essayer de comprendre pourquoi un linksys tout ce qu'il y a de plus banal était incapable de router correctement quand il était en cascade du modem Noos. Même le clonage de l'adressage mac d'une bécane est inopérant. La seule et unique possibilité est le mode no-NAT. Je suis moi-même en train de changer d'ISP et Noos m'intéressait ; il va sans dire que Noos est désormais sur ma liste noire...