• il faudrait quand même que Microsoft France se demande sérieusement s'ils n'ont pas un gros problème de processus de recrutement...En particulier, ils pourraient prendre modèle sur LCI, où je découvre, très agréablement surpris, une vraie pointure.
  • trop de souvenirs ce soir, pas le moral ; il n'y a pas que cet article, moi aussi je suis un peu en vrac aujourd'hui
  • quelqu'un qui l'aurait acheté peut-il me confirmer que le boostrap du Canon EOS 400D est de 2 secondes et quelques uniquement si on laisse le cleanup du capteur aller jusqu'au bout et que cela est interruptible à tout moment en appuyant sur le déclencheur. On peut donc normalement réduire le bootstrap pour la prise d'une photo à zéro. Vrai ou faux ? Merci !
  • Le problème avec un sèche-linge neuf, c'est que je n'ai plus aucune excuse pour ne pas faire tourner la machine à laver aux trois huit...
  • à la limite de la publicité mensongère chez Pixmania : j'ai acheté en début de semaine la bécane que voila. Le descriptif dit clairement que c'est une machine automatique. Reçue hier matin, c'est une machine manuelle, pas du tout celle décrite, ni même celle de la photo... J'ai retourné la cafetière pour remboursement hier directement au Point Retrait de Boulogne, donc Pixmania est au courant de l'erreur depuis 36 heures. Et l'erreur est toujours là. Et Pixmania met entre 15 et 21 jours pour rembourser, ce qui est proprement scandaleux.
  • parler à 16h00 à une amie d'un ami qu'on n'a malheureusement pas vu depuis un bon moment (ils ne se connaissent pas du tout) ; appel du copain à la maison à 19h15. Le monde est heureusement petit. Et fidèle en amitié.
  • passer à la boucherie puis au supermarché pour des bricoles. Craquer pour deux bocaux de foie gras à 13 euros. Passer à la caisse, découvrir que cela a en fait coûté 7 euros... On ne peut pas perdre à tous les coups :-)
  • il y a dix ans, en réponse aux requêtes insistantes de Vincent Quint, je rejoignais le HTML Working Group du W3C pour travailler sur HTML 4.0. Ma première conf call, j'étais tellement intimidé et trouillard de mon anglais que je n'ai rien dit. Mon premier meeting, j'ai osé prendre la parole au bout de plusieurs heures pour signaler que les attributs name et ID partageaient le même espace de valeurs, ce qui devait être spécifié sous peine d'aboutir à des documents invalides. Je me rappelle encore mon immense fierté (je rayonnais de bonheur et je suis devenu tout rouge dans la foulée) quand Chris Lilley m'a regardé avec un grand sourire et m'a juste dit "good catch !". Dix ans déjà.