En fait, 2005 restera non pas comme l'année de l'avènement du Web 2.0 (ou 3.0 puisque certains en parlent déjà), mais surtout comme celle de la victoire de la stratégie "click and mortar" à laquelle ils viennent tous. Et ça, ça, c'est vraiment important.