Pour la première, toute première fois, Jean-François Copé a correctement répondu à une attaque de l'opposition. Sa réponse à l'augmentation des impôts promise par François Hollande était parfaite, circonstanciée, calme et placée. Elle a fait un mal fou à Hollande, ce qui est mérité, puisque je rappelle que le résultat Jospinien de 2002 est du en grande partie à un ras-le-bol des classes moyennes. Revenir à cela, je ne suis pas sûr que cela soit un cadeau fait par Hollande à sa compagne...

UPDATE : Punaise. Le carton... Evidemment, je ne connaissais pas a priori le salaire de fin de carrière d'un agrégé, détail qui fache dans l'argumentation à 4100 € nets de Copé. C'est ce qui s'appelle un suicide mediatique tout de même ! Donc finalement, le score est de 0 - 0.

Pour revenir tout de même à la proposition de Hollande, je crois qu'il devrait considérer les loyers immobiliers et le coût de la vie dans les grandes villes et revenir un peu sur Terre...