Il y a un propos lepenien qui est plutôt passé inaperçu du côté des media puisque ces derniers se sont bien gardés d'analyser en détail ce que le dolmen de la Trinité (ou plutôt de Saint-Cloud) avait dit... Une chose est pourtant certaine : si Le Pen arrive au second tour face à Sarkozy, le score sera probablement équivalent à celui de Chirac en 2002 soit à vue de nez 80/20. Mais si c'est Ségolène Royal face à Le Pen, une frange de l'électorat UMP se refusera à voter socialiste et osera sans scrupule franchir le pas et voter Le Pen en se disant qu'après tout, le vieillard borgne est plus proche de leur famille politique et de leur état d'esprit général que cette crypto-communiste de Royal. Et donc le score sera différent, plus probablement 70/30 voire 67/33 si Royal donne trop de gages à la gauche du PS. Bref, un score historique pour Le Pen, mais un score historique n'a jamais empêché personne de finir tôt ou tard par sucrer les fraises hein ?

Et si c'était Bayrou / Le Pen (bien que cela me semble difficile), Bayrou aurait plus de 80%.

Nota bene : je n'ai jamais dit que Le Pen sera au second tour quoiqu'il arrive ; j'espère bien qu'il n'y sera pas.