J'ai téléchargé, et potassé en diagonale, les "Cahiers d'Espérance" de Ségolène Royal... Quand je pense que je trouvais les centaines de pages du Traité Constitutionnel imbittiques, mal rédigés, parfois sous-spécifiés et parfois sur-spécifiés, contenant des annexes n'ayant strictement rien à voir avec un texte constitutionnel... Honnêtement, je souhaite bien du plaisir aux deux seules catégories de personnes qui vont devoir réellement se farcir cette horreur : les journalistes d'une part, et les petites mains de tous les politiciens de tous bords ensuite.

Je recommande à ceux qui en ont le courage de se plonger dans quelques-uns des nombreux verbatim venant de contributeurs directs. Les modérateurs/synthétiseurs ont soit volontairement laissé les fautes de grammaire et orthographe histoire de faire plus authentique, et c'est alors d'une connerie sans nom, ou alors sont eux-même tellement incapables de les détecter et corriger que les fautes sont passées telles quelles. Lire des trucs pareils dans une plateforme présidentielle, ah ouais, ça, clairement, la Ségolène elle marque un vrai changement, une vraie rupture. Mais bon, je ne suis pas du tout certain que cela soit un bien...