1. Soutenir la création et l'emploi culturels.
    Chouette, un éléphant de plus recyclé : Jack Lang...
  2. Inscrire l'éducation artistique et la pratique artistique à tous les niveaux de la maternelle à l'université. A cette fin, sera mis en oeuvre un plan national, avec les Régions, d'aménagement d'équipements culturels dans les universités et les lycées (salles de répétition et de spectacles, ateliers-studios, tables de montage, etc.). Les intermittents du spectacle et les élèves des écoles supérieures spécialisées pourront participer à ce mouvement en résidence d'artistes.
    Je vais dire une énorme connerie hein : si on favorisait la langue française et un chouïa de calcul mental d'abord ? Parce que vraiment, y'a BEAUCOUP de boulot dans ce domaine, le niveau s'est cassé la figure en vingt ans
  3. Mettre en oeuvre un grand plan de prévention et de recherche des maladies graves (cancer, SIDA, Alzheimer, maladies orphelines).
    Le retour des Grandes Causes Nationales de Chirac...
  4. Assurer de façon pérenne le financement de l'hôpital public, de manière à lui permettre de faire face à toutes ses missions en veillant à l'égalité territoriale d'accès aux soins.
    Soit. Comment ?
  5. Créer des dispensaires, notamment dans les zones rurales.
    Je rappelle que la rationalisation hospitalière a conduit à des fermetures de dizaines de services dans ces zones rurales justement... Il est temps de se rendre compte de la cata.
  6. Mettre en oeuvre une carte santé jeune 16/25 ans ouvrant droit à la gratuité d'une consultation par semestre. Contraception gratuite pour les jeunes femmes de moins de 25 ans.
    Excellentes idées, en particulier pour les étudiants fauchés. Reste à voir comment sera financée la mesure.
  7. Renforcer les moyens de la médecine scolaire et universitaire, et de la médecine du travail.
    Dans la plupart des cas, la médecine scolaire se réduit à la présence d'une infirmière voire d'une auxiliaire de santé qui souvent se refuse à faire une piqûre ou donner un paracétamol de peur d'une allergie. Il ne faut pas renforcer la médecine scolaire, il faut la recréer.
  8. Réaffirmer le droit à la CMU et sanctionner les refus de soins.
    Oui, entièrement d'accord.
  9. Adapter les conditions d'attribution de l'allocation adultes handicapés (AAH) aux maladies évolutives à diagnostic incertain.
    Ok.
  10. Mettre en oeuvre une politique de lutte contre l'obésité, fondée sur une détection précoce et des actions sur la qualité de l'alimentation.
    Et sur un contrôle strict des publicités télévisées à destination des enfants par exemple ? Sur une interdiction totale et définitive des distributeurs de barres chocolatées et sodas en environnement scolaire ? Sur un meilleur contrôle centralisé des cantines scolaires, en particulier des établissements privés ?
  11. Rétablir les moyens supprimés par la droite pour les soins aux étrangers en situation irrégulière, pour des raisons de dignité et de santé publique.
    Je suis d'accord, mais essentiellement pour des raisons de santé publique : on ne peut pas, on ne doit pas laisser traîner dans les rues des maladies graves juste à cause de l'absence d'un visa. La tuberculose se fiche si vous avez un visa ou pas, elle...
  12. Négocier avec les partenaires sociaux le renforcement de l'indépendance de la médecine du travail.
    La médecine du travail est à réformer en profondeur, avec par exemple un retour aux radios pulmonaires et des examens un peu plus complets que le sempiternel "et vous travaillez toujours sur écran ? Pas de bobo cette année ?"
  13. Défendre l'accès aux soins des malades dans les pays en développement, par la promotion de médicaments génériques moins coûteux.
    Je mets Ségolène Royal au défi de faire en sorte, si elle est élue, que tout médicament dont la commercialisation est arrêtée par son laboratoire d'origine tombe automatiquement, en France, dans le domaine public.
  14. Ouvrir avec les partenaires sociaux une large négociation portant notamment sur :
    - la fixation d'un minimum de pension garantie s'approchant du SMIC,
    - la revalorisation des petites retraites,
    - la prise en compte du travail pénible et des charges de famille,
    - l'augmentation de l'emploi des seniors,
    - le mode de financement des régimes spéciaux,
    - la remise à niveau du fonds de réserve des retraites,
    Bien. Bonne chance, sérieusement. Rien que le financement de tout ça donne le tournis...
  15. Développer le maintien à domicile des personnes âgées.
    ah bah c'est pas le smic à 1500 € qui va aider, désolé... Les emplois de services vont être trop chers pour plein de gens.
  16. Augmenter le nombre de places dans les structures d'accueil existantes en renforçant la formation du personnel et sa qualification.
    Yakafokon...
  17. Rétablir la civilité :
    - Apprendre la civilité aux enfants : des programmes d'éducation au respect de l'autre pour apprendre aux enfants à gérer les conflits par la parole plutôt que par la violence.
    Le retour de l'ordre juste. Certes, certes, je suis presque d'accord, mais faudrait surtout leur faire comprendre qu'un boulot au smic, même à 1500 € par mois, c'est mieux que faire du bizness à 1500 € par jour... Et là c'est pas gagné d'avance.
    - Garantir à chacun de voyager sans crainte dans les transports en commun (RER, TER, trains de banlieue, tram et bus, spécialement la nuit) en imposant des obligations règlementaires plus grandes aux transporteurs (recours plus grand aux équipements technologiques, personnel plus importants aux horaires sensibles...).
    - Mettre en place des gardiens dans tous les immeubles sociaux.
    Augmentation prévisible du ticket de métro : +30%
    Augmentation prévisible des loyers HLM : +15%
  18. Lutter contre les violences scolaires en renforçant la présence des adultes dans les établissements :
    - Recruter des surveillants des collèges.
    - Doter chaque établissement d'une infirmière scolaire et d'une assistante sociale à temps plein.
    Ok. Budgetisation ?
  19. Etre ferme face aux mineurs violents :
    - Mettre en place une politique de prévention précoce de la violence : encadrement éducatif renforcé, mise en place de tuteurs référents.
    - Développer les brigades des mineurs dans chaque commissariat des grandes zones urbaines.
    - Prendre des sanctions fermes et rapides : un plan d'urgence sera mis en place pour la justice des mineurs (recrutement de juges des enfants, d'éducateurs, de greffiers)
    - Mettre en oeuvre des solutions nouvelles pour extraire les mineurs de la délinquance : suppression des peines de prison pour les mineurs en dehors des cas d'atteintes graves aux personnes ; développement des centres éducatifs renforcés, si besoin avec un encadrement militaire.
    Je pourrais presque d'accord mais il va falloir des années, voire des dizaines d'années pour ça vu l"état de déliquescence de notre justice et de nos prisons...
  20. Faire de la lutte contre les violences conjugales une priorité nationale : Faire adopter une loi cadre sur les violences conjugales prenant en compte tous les aspects permettant d'éradiquer ce fléau.
    Il faut surtout commencer par inciter les victimes à dénoncer les violences en les protégeant et les accompagnant, si besoin est jusqu'au changement d'identité complet.
  21. Créer une nouvelle police de quartier pour mieux assurer la sécurité quotidienne :
    - Procéder à une répartition plus juste des effectifs : donner la priorité aux renforcements quantitatifs et qualitatifs des zones sensibles.
    - Affecter des policiers expérimentés, bénéficiant d'une réelle différenciation de rémunération, dans les secteurs plus difficiles (avantages de carrières, aides au logement, etc.)
    La police de proximité ? Celle qui a été instaurée puis supprimée ? ça s'en va et ça revient, lalala...
  22. Aider les victimes :
    - Faciliter et moderniser le dépôt de plainte pour briser la loi du silence : amélioration de l'accueil dans les commissariats par la mise en place de travailleurs sociaux de la police nationale, possibilité de déposer plainte via Internet.
    Et Internet va automagiquement désengorger les tribunaux ?
    - Mettre un avocat à la disposition des victimes de violences graves dans l'heure suivant le dépôt de plainte.
    Au tarif actuel des avocats commis d'office, c'est mal barré.
  23. Doubler le budget de la justice pour la rendre plus rapide et respectueuse des droits.
    Ouais, chouette. Bon, bien, très bien. Et comme d'habitude l'argent vient d'où ?
  24. Faciliter l'accès à la justice des plus modestes :
    - Renforcer l'aide juridictionnelle.
    En augmentant la valeur des vacations ?
    - Renforcer les maisons de la justice et du droit
    - Mettre en place un service public d'aide au recouvrement des dommages et intérêts alloués aux victimes.
    Superbe manière de reconnaître que même quand la Justice décide, l'Etat a du mal à faire appliquer...
  25. Protéger les citoyens :
    - Assurer la présence d'un avocat dès la première heure de garde à vue.
    - Encadrer strictement le recours à la détention provisoire dont la France use beaucoup plus largement que les autres pays européens, en imposant notamment des délais butoirs.
    - Renforcer les alternatives à la prison préventive.
    - Assurer dans les prisons des conditions qui permettent la réinsertion du détenu.
    - Créer un organe indépendant de contrôle des prisons.
    Il suffit de voir dans quel état sont les prisons françaises pour se rendre compte de la démagogie de cet item 58... Il va falloir détailler beaucoup plus que ça pour me convaincre un minimum...
  26. Rendre la justice impartiale et efficace :
    - Modifier la composition du Conseil supérieur de la magistrature pour garantir son pluralisme et l'équilibre entre magistrats et non magistrats.
    - Recomposer l'organisation judiciaire en fonction des besoins et de la démographie de la population.
    - Réformer la justice du travail après consultation des acteurs concernés.
    - Mettre en place la possibilité de conduire des " actions de groupe ".
    Je crois que Maître Eolas commentera bien mieux que moi...
  27. Préparer l'après pétrole :
    - Anticiper l'épuisement du pétrole en soutenant massivement les énergies renouvelables pour atteindre 20% de la consommation en 2020, ce qui permettra de créer 70 000 emplois et de réduire la part du nucléaire.
    - Créer un pôle public de l'énergie entre EDF et GDF.
    Atteindre 20%. Bon 20% ça doit pratiquement être la limite de ce qu'on saura jamais faire de toute manière hein. Quant à EDF et GDF, faut se magner... Mais je suis totalement d'accord. Seuls les états me semblent à même, dans le futur proche, d'avoir une politique énergétique ; il va falloir causer d'état à état, et pas d'entreprise à état.
  28. Lutter contre le changement climatique :
    - Généraliser l'isolation et les économies d'énergie dans le logement, ce qui permettra de créer 80.000 emplois.
    - Développer les transports collectifs grâce à un prélèvement exceptionnel sur les superprofits des sociétés pétrolières.
    - Appliquer le principe pollueur-payeur en organisant la responsabilité des entreprises responsables d'atteintes à l'environnement.
    - Instaurer la vérité des coûts du transport de marchandises par la route en négociant une éco-redevance pour décourager le transport par camion et transférer le fret vers le rail, comme dans d'autres pays européens.
    Décidément, en France on n'a pas de pétrôle mais on a des idées... Quoi ? Cynique moi ? Allons allons....
  29. Développer la valeur ajoutée environnementale :
    - Conditionner les nouveaux permis de construire à l'adoption d'objectifs HQE (Haute qualité environnementale) dans la totalité du parc immobilier public.
    - Encourager les éco-industries par une TVA tendant vers zéro.
    Toute modif de la TVA doit être avalisée par les 25 européens. Bonne chance.
  30. Mobiliser toute la société au service de l'excellence environnementale :
    - Créer un poste de vice-Premier ministre chargé du développement durable. La compétence du vice-Premier ministre sera élargie à la responsabilité de l'aménagement du territoire.
    - Transformer le Conseil économique et social en Conseil économique, social et environnemental (CESE).
    Frère Hulot, je vous ai entendu ! Alors, heureux ?
  31. Promouvoir la création d'une Organisation Mondiale de l'Environnement (OME).
    Je suis toujours fasciné quand un candidat à la présidentielle tombe dans les propales "internationales" parce que la probabilité que ça se fasse est alors encore moindre que celle des propales "locales". C'est pas cher comme promesse et ça remplit un item pour atteindre la centaine.
  32. Promouvoir une agriculture qui assure une alimentation de qualité, respectueuse de l'environnement :
    - Favoriser la valeur ajoutée de nos produits agricoles afin d'améliorer les revenus et de favoriser l'installation des jeunes,
    - Promouvoir la réorientation de la PAC vers les aides agro-environnementales, et assurer la transparence et une meilleure répartition des aides,
    - Transférer aux Régions la gestion des aides directes à l'agriculture,
    - Encourager les contributions des agriculteurs à la fourniture d'énergie (biomasse, agro-carburants, biogaz, fermes éoliennes).
    La PAC est bientôt morte, il est grand temps de s'en préoccuper.
  33. Arrêter les essais des OGM en plein champ, dans l'attente des résultats d'un grand débat public qui définira la politique à mettre en oeuvre pour ne pas handicaper les cultures conventionnelles et préserver le développement de l'agriculture biologique.
    Facile à promettre, la très grande majorité de la population française rejette les OGM.