Honnêtement, la honte dans cette histoire pour Sarkozy n'est pas seulement de ne pas savoir le nombre de SNLESNA qu'a la France, mais surtout de ne pas le savoir APRES que Ségolène Royal se soit elle-même plantée sur ce sujet. Il est impardonnable de ne pas avoir potassé pour ne pas tomber dans le même piège...