Warf, maintenant je me fais traiter de misogyne...Décidément, rien ne m'aura été épargné ; je crois que je vais réviser mes citations d'Audiard, chaque jour amène sa preuve que ce diable d'homme avait raison.