J'avais bien dit que si le PS n'était pas atomisé par la défaîte de Ségolène, il serait atomisé par Ségolène dans sa victoire. Je ne crois pas m'être trompé. Un truc qui me sidère chez Ségolène Royal, c'est le point auquel elle est prévisible, en tous cas pour moi. Effarant...