Le chiraquien Azouz Begag qui n'est pas la moitié d'un (je crois avoir eu une ou deux fois l'occasion d'en parler ici), annonce se rapprocher de Bayrou. Normal. Chez Sarkozy, sa tête est mise à prix depuis longtemps...