" Excepté les lectures, l'homélie et la prière des fidèles, il est bon que les célébrations soient en langue latine. Et donc que soient récitées en latin les prières les plus connues de la tradition de l'Eglise et, éventuellement, que soient exécutées des pièces de grégorien "

...

Sont proscrites " l'improvisation générale dans le chant liturgique et l'introduction de genres musicaux qui ne sont pas respectueux du sens de la liturgie " et sont condamnés les " abus " constatés dans l'adaptation des liturgies aux différentes cultures locales.

Ce sont des citations de la denière bullo-machin du pape. Il devrait carrément mettre le gospel à l'index, et revenir au sumérien comme langue sacrée.