Les sondeurs appliquent tous des coeff assez pifomètriques de correction des données brutes, c'est-à-dire des données resultant directement de l'interrogation des sondés. Heureusement... Parce que sinon, d'après le Canard Enchaîné, voila ce que ça donnerait dans la plupart des sondages récents : Sarkozy loin devant à 35%, Bayrou devant Royal à tous les coups, Le Pen bien plus bas que d'habitude à 6%... Hum, et c'est le moins que je puisse dire, non ?