Christophe, c'est en toute amitié que je te dis que ton discours est totalement indécryptable, même pour quelqu'un qui a un vrai semblant de culture politique comme j'espère en avoir. Après avoir cravaché dur pour Jacques Chirac, tu soutiens à fond François Bayrou. Je t'ai déjà fait quelques remarques à ce sujet - qui après tout ne concernent que ta personne et ton parti - et je respecte parfaitement ton choix. Mais quand tu écris quelque chose comme :

" Mobilisons-nous pour François Bayrou, candidat qui peut changer le système politique actuel "

là, j'appelle ça se tirer une balle dans le pied... Le "système politique actuel" ??? Mais nom de zeus de bordel de merde Christophe, qui en est la figure paroxystique ? Qui est au Château ? Qui est sur la scène politique nationale depuis quarante ans ? Qui est le responsable officiel, même le garant selon la Constitution, du système actuel ? Qui n'y a rien changé en douze ans de présidence sauf pour lamentablement accepter le quinquennat ? QUI ? Comment as-tu pu soutenir jusqu'à la dernière seconde contre vents et marée Jacques Chirac et aujourd'hui soutenir "celui qui changera le système actuel", celui de Chirac ? De deux choses l'une, tu prends des vessies pour des lanternes ou tu essayes de faire prendre des vessies pour des lanternes à tes lecteurs.

Je te le dis comme je le pense Christophe, les chiraquiens ne manquent pas d'air en soutenant Bayrou. Et par pitié, propose une sourdine à Azouz Begag, il vous ridiculise. Comme je n'ai aucune intention de rouvrir les commentaires ici (trop de propos racistes et/ou antisémites), je te propose de me répondre par mail si tu le souhaites. Je publierai - allez, on va alimenter la polémique que tu as si bien utilisé - comme un bon journaliste ton droit de réponse ici, mais par pitié, pas de propagande de bas niveau ; je veux des explications, des vraies. Merci.

Amicalement, et il faut qu'on reprenne un pôt dans ce pub irlandais. Ou ailleurs.

Daniel