J'ai lu plein, mais alors plein de conneries sur Rocard et sa proposition de rapprochement Bayrou-Royal. La seule analyse qui vaille le coup, c'est celle de Gabriel Kastenbaum : ça enfonce encore un peu plus Royal et favorise un peu plus Bayrou. On pourrait objecter que si des électeurs PS sont susceptibles de basculer vers Bayrou à cause de cela, des électeurs UDF sont susceptibles de quitter Bayrou pour l'UMP à cause de ça aussi. Et bien non, merci à François Hollande qui a choisi la mauvaise option. Si Hollande avait entretenu le suspense, une partie de l'électorat de gauche n'aurait pas migré chez Bayrou, une partie de l'électorat de Bayrou l'aurait quitté parce qu'ils sont épidermiquement anti-socialos et tout cela aurait peut-être suffi à refaire passer Bayrou derrière Royal au second tour. Hollande a fait le mauvais choix, mais bon, ce n'est pas la première fois dans cette élection n'est-ce pas...