La réponse de François à Ségolène...

Cher Madame Royal,

Je suis le président du parti UDF de la France. Je sais que vous
recevrez ce mail avec un sentiment de surprise mais vous n'avez pas à
vous inquiéter de rien. J'ai décidé de vous contacter pour une
transaction qui nous sera très salutaire à tous nous deux une fois
terminée.

Au cours d'opérations de contrôle et d'audits, mon département a
découvert un important pourcentage de votes par hasard. Ces électeurs
appartiennent à un parti éliminé de l'élection en 2007, le nôtre,
présentement. Les pourcentages dorment à notre crédit sans réclamation
des familles ou de ses parents avant notre découverte.
Personnellement,  j'ai maintenu cette information secrète à mon niveau
et à celui de mes associés pour permettre de mettre en place un plan
qui puisse m'être profitable et trouver des idées pour mettre ce plan
en exécution. Ce pourcentage est de 18,57% (dix-huit virgule cinquante
sept pourcents) Comme vous pouvez le constater, ceci peut vous
intéresser.

J'ai obtenu votre contact sur l'Internet. A mon avis et sincèrement,
je crois que vous seriez capable de soutenir des affaires d'une telle
importance sans aucun problème. En attendant, tout l'arrangement pour
une la réclamation sur ces % est déjà étudiée pour vous permettre de
rentrer en procession de ces % en tant que véritables parents du UDF
et pour obtenir l'approbation exigée et virer ces pourcents sur votre
crédit. Je vous transmettrai tout ce que vous aurez à faire dès que
vous aurez manifesté votre intérêt et votre bonne volonté à m'aider et
à bénéficier personnellement de cette grande opportunité.

Enflait en tant que fonctionnaire civil, et avec ma classe social je
ne peux faire cette affaire de cette envergure ici sans réveiller des
soupçons.

En plus je ne peux mettre la main sur ces votes d'autant plus que je
travaille dans le parti. C'est la raison réelle qui m'oblige à vous
contacter en tant qu'associée afin que vous expédiiez une réclamation
en tant que mon proche parent avec déclaration sous serment.

Vous serez amenée à effectuer quelques dépenses pour recevoir les
votes sur sur votre demande. Ne vous inquiétez surtout pas, nous avons
déjà discuté de ce détail. Je vous fournirai aussi toutes les
informations pour vous permettre de donner les preuves de votre
parenté avec moi. Je ne manquerai pas de vous informer que cette
transaction est sans risque à 100%.

Je surveillerai la situation entière ici au parti jusqu'à ce que vous
confirmiez la réception des votes sur votre nom. Je suggère que vous
puissiez m'informer le plus rapidement de votre souhait de traiter
cette affaire. Pour le succès de cette opération, vous devriez garder
strictement confidentiel ce que je viens de vous confier. Seul cette
condition peut nous permettre de faire du succès. Je vous prie de
croire à l'assurance de ma considération distinguée. Pour plus de
sécurité, vous devriez répondre à mon adresse privé ci-dessous:
Email... bayrou_bearn@yahoo.fr