Il faut chaud, très chaud. Vive la méthode Rika Zaraï, moi je vous'l'dis...