Ségolène Royal doit être en fait bien emmerdée par le Parti Démocrate de Bayrou... Je m'explique :

  1. supposons qu'elle gagne, elle a alors gagné contre la totalité de l'appareil du PS. Il lui est absolument nécessaire de refonder le PS à la manière d'un New Labour. En clair et décodé, elle a besoin de lancer un Parti Démocrate et Bayrou vient donc de lui couper l'herbe sous le pied avec une maestria rare dans ce monde de brutes. C'est du grand art.
  2. supposons qu'elle perde, elle se fait alors charkler à grands coups de tronçonneuse par le PS qui éjecte bien entendu Hollande avec. Le PS revire à gauche, s'enfonce dans une opposition à 15%. Ségolène Royal est priée de se faire définitivement oublier, un peu comme Hervé Gaymard à l'UMP. Elle rejoint le Parti Démocrate avec une partie du PS, coincée qu'elle est par ses tentatives de rapprochement avec Bayrou et ses électeurs en ce moment ?

Décidément, Bayrou m'étonne. Il joue finement le Béarnais, très finement.