J'ai déjà relaté ici mes aventures automobilistes avec une "pitite kounasse" en scooter ; ce soir, j'ai eu le droit à la version "chticon" en Clio. Le chticon était dans sa voitiure et arrivait en face de moi dans une rue à double sens. C'est le moment précis qu'il a choisi pour tenter avec la main droite d'enlever sa veste qu'il avait conservé au volant (il devait avoir trop chaud) et de sa main droite écarter la ceinture de sécurité qui le gênait dans cette entreprise. Bilan, sa Clio a méchamment dévié sur la gauche, et j'ai failli me farcir un choc frontal à environ 40+30 km/h. Autant dire que si je n'avais planté les ongles dans le volant, klaxonné à fond, appuyé de tout mon poids sur les freins avec ABS en me portant le plus à droite possible sans percuter les véhicules en stationnement, je ne serais pas en train de bloguer ce soir mais en train de visiter l'hôpital de Saint-Germain en Laye.

J'adore les chitcons et les pitites kounasses. Je voudrais juste vivre encore un peu, svp, il me reste quelques trucs importants à accomplir dans ce bas monde, merci.