Bon, il semblerait malheureusement pour le PS que j'avais raison sur à peu près toute la ligne dans mes récentes prédictions sur l'avenir du PS, de sa candidate et de son premier secrétaire... J'attends désormais de pied ferme les ségofans qui m'envoyaient des tombereaux d'insultes à la suite de mes commentaires sur le débat de mercredi soir.