Réveil en hurlant de douleur ce matin. Super coincé, méga douloureux... Je ne peux pas tourner la tête à gauche, à peine regarder vers le bas, et éternuer est un véritable enfer. Impossible de me lever seul du lit sans aide. Bilan, pas de conduite automobile aujourd'hui et de toute manière les médocs que je viens de prendre me l'interdisent. Il doit y avoir cette espèce de fatalité qui fait que ce genre d'épisode heureux arrive _toujours_ à la veille ou au début d'un long week-end. Quel pied... :-( Hier matin, Laurent et Olivier qui avaient passé tous deux une nuit difficille me demandaient si j'avais bien dormi, je répondais oui mais j'ai mal à la nuque, j'ai du dormir dans une mauvaise position. Bon, ben je confirme...

Myolastan, kétoprofène et paracétamol, tu parles d'un petit déjeuner !