Bon, le candidat UMP gagne les élections présidentielles face au PS. Le PS est en grande partie en déroute. Vous imaginez la joie ineffable de Douste-Blazy qui doit laisser sa place à Kouchner ?-) Déjà, quitter le ministère en le laissant à quelqu'un de son camp, ça doit être dur à avaler, mais laisser ça à un opposant, quelle baffe ! Bwahahaha !!!