Le PS va normalement encore se prendre une branlée à une élection, une vraie. Et là, je me demande comment Ségolène Royal avec son quelque chose s'est levé qui ne s'arrêtera pas (elle aurait du dire qui ne retombera pas, au moins ça aurait fait rire...) va faire pour nous expliquer que ce n'est pas une défaîte et que ce n'est pas sa défaîte. J'avais dit qu'elle tuerait le PS qu'elle perde ou qu'elle gagne. Nous y sommes. J'ai écouté ses derniers piposdiscours et je n'ai toujours qu'un seul mot pour qualifier cela : consternant. S'il y a au moins une raison pour laquelle le PS doit perdre, c'est pour virer définitivement Ségolène Royal du paysage politique. Qu'elle retourne dans son corps de sortie de l'ENA et qu'on l'y oublie. Je souhaite qu'elle rejoigne rapidement Villepin et Cresson dans les oubliettes de l'Histoire de France.