Un coup à gauche (tata Ségo), un coup à droite : Alain Juppé vient de me faire dire un "Ooooh!". Apprenant par la presse qu'il vient de publier sur son blog un article sur sa défaîte électorale, je suis allé le lire. Et là je tombe sur ca :

" Et surtout, il y a vous, mes Bordelaises et mes Bordelais, présents dans la rue hier soir, ou croisés sur les allées de Tourny et qui spontanément applaudissez à mon passage. "

Ces deux "mes" me sidèrent, absolument. Mes gens, ma ville, quoi. Dingue.