Confirmation de ce que j'évoquais le 1er septembre dernier : c'est bien Ebola, avec juste un tout petit moins de 45% de léthalité. Je reste très étonné par les rapports initiaux de pertes de volailles.