Comment balancer du pognon par les fenêtres alors qu'on se veut le quotidien de référence de l'économie et de la stratégie... Non, sérieusement, je viens de jeter un coup d'oeil à l'offre e-Paper du quotidien Les Echos et je suis effondré par une telle inadéquation au marché :

  1. le format est totalement propriétaire. Tellement propriétaire que même le lecteur de leur e-Paper est propriétaire. Il faut une bécane adaptée à la lecture des e-Paper (deux choix en tout et pour tout) et rien d'autre.
  2. le business-man qui se respecte a déjà sur lui entre un et trois outils électroniques du genre téléphone mobile, iPod et agenda. Il a aussi un laptop. Alors lui proposer un n-ième gadget qui en plus ne peut pas lui servir de téléphone mobile, c'est voué à l'échec à mon avis.
  3. c'est énorme !!! 18.8 x 11.8 centimètres ou la version maousse costaud à 21 x 15.5 cm !!!! OUAIS, génial pour la poche de veston !!! Restez connectés à l'information économique en permanence, brouette fournie gratuitement avec le e-Reader...
  4. il n'y a pas de lecteur d'e-Paper téléchargeable pour Windows Mobile 5 et 6 ou Symbian. C'est une erreur stratégique énorme, qui se rattache au constat du point 2.
  5. le format des données est totalement fermé. On ne peut rien en faire. Ni copier, ni sauver, ni utiliser. Rien. Le contraire de l'ouverture etde l'interopérabilité.
  6. un an du journal papier coûte (plein pôt mais on peut trouver plein de réductions) 416 €. L'e-Paper avec toutes ses contraintes coûte 365 € par an. Or il ne propose rien d'absolument déterminant si ce n'est la réception  (je cite) d'une sélection de dépèches AFP au fil de l'eau mais uniquement si on prend le e-Reader WiFi... Si on prend la version à connectivité USB seule, il faut donc avoir son PC à côté pour lire les infos sur son e-Reader, ce qui est complètement con.

Je le redis, je ne comprends pas ce qui est passé par la tête des Echos. Ils espèrent 1500 abonnements à ce truc. Attendez. MILLE CINQ CENTS ??? C'est tout ? Sur 141 203 exemplaires diffusés quotidiennement ? Woah, quelle stratégie gagnante, ce sont Les Echos Maîtres du Monde dites donc.

Il a fallu deux années de développement pour arriver à ce résultat (autant donc dire qu'il a fallu la moitié d'une génération technologique sur le Web...) et Les Echos sont fiers d'annoncer déjà deux cents e-Readers en circulation. J'imagine qu'il y en a 198 diffusés en interne puis à des journalistes, blogueurs et abonnés influents à qui on en a fait cadeau. Un collectionneur compulsif de technologie s'est fait plaisir, et un geek l'a acheté pour vérifier s'il peut installer Linux dessus et le transformer en tablette Wifi de luxe à pas cher. Le e-Reader des Echos, c'est le gadget qui sera à coup sûr dans deux ans soit totalement refondu dans une offre plus consultable sur téléphone mobile et PDA, soit aura rejoint le Panthéon des projets impossibles... Wow.

Mise à jour : même ZDnet semble être d'accord !!! Regardez donc en bas à droite de cette capture d'écran le premier lien associé à leur article sur le sujet !!! WARF !(source : Thierry)

Re-mise à jour : mais oui, je sais que le e-Reader utilise un écran LCD d'un nouveau type, d'un confort de lecture extraordinaire et tout et tout. Et cela ne change rien au fait que mes poches de blouson ne font pas 21 cm sur 15...