A part dix petites secondes de vraie joie aujourd'hui, j'ai eu un moment savoureux ce soir. Je vous le livre in extenso, trois glazman en communion intense devant la beauté de l'univers, en l'occurence un ciel de soleil couchant.

<daniel>  venez voir, vite, le ciel !!
<gabriel> oooooooohhhhhh !
<michel>  waaaaaaaaah...
<gabriel> c'est beau...
<michel>  qu'est-ce que c'est joli...
<daniel>  eeeeh oui.

Je plains ceux qui n'ont pas voulu d'enfants, ils ratent un truc incomparable.